Moins de vingt-quatre heures après la mise en cessation des activités du gouvernement et de l’Assemblée nationale par la Cour Constitutionnelle, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a rendu ce 1er mai 2018 sa démission et celle de son gouvernement. Ci-après l’intégralité du communiqué rendant officielle la démission du Premier Ministre, Chef du gouvernement.

Emmanuel Issoze Ngondet présentant sa démission à Ali Bongo, le 1er mai 2018. © DCP-Gabon

 

Communiqué : Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, M. Emmanuel ISSOZE NGONDET a été reçu en audience par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence, Ali BONGO ONDIMBA ce mardi 1er mai 2018 à 17h00.

A cette occasion, Emmanuel ISSOZE NGONDET a présenté la lettre de démission de son Gouvernement à la suite de la décision de la Cour Constitutionnelle de mettre fin aux pouvoirs de la législature actuelle dont la conséquence est la démission du Gouvernement actuel.

Monsieur Emmanuel ISSOZE NGONDET a saisi cette occasion pour exprimer au Chef de l’État, sa profonde gratitude pour la confiance sans cesse renouvelée qu’il lui accordée durant son exaltante mission à la tête du Gouvernement.

De même, il a adressé au Chef de l’Etat, au nom des membres du Gouvernement les sincères remerciements de son équipe pour son inestimable soutien sans lequel il n’aurait pas été possible, dans un contexte économique et social si peu favorable, de réussir la tenue du dialogue politique et de lancer la dynamique du Plan de Relance Économique.

Enfin, Monsieur Emmanuel ISSOZE NGONDET a tenu à réaffirmer sa loyauté à son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, ainsi que sa totale disponibilité afin de continuer de l’accompagner dans son noble et haut engagement pour le développement du Gabon, notre cher pays.

Fait à Libreville, le 1er  mai 2018.