L’ancien candidat de l’opposition à la présidentielle d’août 2016 exprime dans la communication ci-après, publiée intégralement, son soutien à l’appel lancé récemment par la confédération syndicale visant à faire échec aux mesures d’austérités annoncées par le gouvernement. Jean Ping «appelle le peuple gabonais à soutenir, sous toutes les formes, les actions et les mots d’ordre de Dynamique unitaire».

Jean Ping, un soutien de poids pour Dynamique unitaire ? © D.R.

 

La défense des droits des citoyens en général, et plus particulièrement ceux des travailleurs, est une question à laquelle j’accorde la plus haute importance en tant que Président élu du Gabon. Ces droits sont inscrits au cœur du projet de société pour lequel les Gabonais m’ont élu. La liberté syndicale est en danger au Gabon depuis des décennies et plus particulièrement depuis le coup d’Etat militaro-électoral du 27 août 2016.

C’est dans ce contexte que Dynamique Unitaire mène un noble combat pour le respect de la dignité et les droits des citoyens qui œuvrent avec dévouement pour l’avenir de notre pays. J’apprécie au plus haut point le travail des responsables de Dynamique Unitaire dans la situation de crise aiguë que traverse actuellement le pays. De ce fait, je tiens à leur exprimer mon vif soutien face aux risques qu’ils encourent venant du régime illégitime et barbare en place.

J’approuve leurs revendications contre les mesures d’austérité prises par les putschistes dans l’irresponsabilité et l’improvisation totales, sans concertation préalable avec les syndicats représentatifs et la société civile. Ces mesures qui ne sont que la manifestation d’un déni de transparence et de redevabilité d’un pouvoir dictatorial et illégitime. Après avoir volé dans le sang le vote démocratique et souverain du peuple en faveur de l’alternance et du changement, ce régime se retrouve aujourd’hui confronté aux conséquences désastreuses de sa mauvaise gouvernance politique et économique.

En effet, l’austérité sonne l’échec et la fin d’une politique de mensonges, de violences et de promesses non tenues. Que peut-on attendre d’un pouvoir qui met un pays en faillite ? D’un pouvoir qui dénie, opprime et viole les droits des citoyens qu’il est censé protéger ? Dans ce contexte extrêmement préoccupant, Dynamique Unitaire, comme Solidarnosc en Pologne il y a quelques années, est en train d’accomplir l’indispensable travail de veille et de réveil de la conscience citoyenne en rassemblant les Gabonais pour la défense et la préservation de leur dignité.

Désormais le combat n’est plus uniquement politique, il est devenu patriotique et interpelle chaque Gabonais à résister et à lutter inlassablement pour mettre fin à un régime cinquantenaire qui a conduit le pays à la ruine. Le temps et le contexte nous imposent ce combat. L’histoire nous montre que la voie de la lutte et de la persévérance finit toujours par délivrer les peuples opprimés. Nous n’avons pas choisi de naître Gabonais mais nous devons choisir comment nous voulons vivre en tant que Gabonais et quel avenir nous voulons offrir à notre descendance et à notre patrie. J’appelle le peuple gabonais à soutenir, sous toutes les formes, les actions et les mots d’ordre de Dynamique Unitaire.