Prévu du 4 au 10 novembre à Sharm El Sheikh, en Egypte, ce rendez-vous international rassemblera au moins 3000 invités. Le Gabon y sera représenté par son chef de l’Etat, dont la délégation comptera également quatre jeunes entrepreneurs.

Quatre jeunes entrepreneurs gabonais prendront part au Forum mondial de la jeunesse. © pas-wordpress-media.s3.amazonaws.com

 

Visant à favoriser la paix, la prospérité, l’harmonie et le progrès à travers une jeunesse prometteuse, le Forum international de la jeunesse se déroulera du 4 au 10 novembre à Sharm El Sheikh, en Egypte. Une rencontre à laquelle prendra part le Gabon, dont la délégation sera conduite par Ali Bongo.

La délégation comptera également le président du Conseil national de jeunesse (CNJ) et quatre jeunes entrepreneurs triés sur le volet. Il s’agit de Jessica Medza Allogo, fondatrice des Petits pots de l’Ogooué, une gamme de confitures raffinées et artisanales à base de fruits du Gabon ; de Christelle Makaya, à la tête du service traiteur Appéri Chic.

Les autres entrepreneurs sont Sandra Mawora Magari et Laurain Essono Ngoua. Ce dernier a notamment mis sur pieds l’entreprise SlenhTech Corp, spécialisée dans le développement sur mesure d’outils webmarketing. Tandis que Sandra Mawora Magari est la fondatrice de l’ONG Jeunesse Exprime Toi, dont l’objectif est de promouvoir l’art et la culture en milieu scolaire, afin de lutter contre l’échec scolaire.

«Ce sont des jeunes qui ont été choisis pour être l’élite», a déclaré le président du CNJ. «Ce sont des jeunes qui sont parfois passés par des incubateurs, des initiatives prises par les autorités pour favoriser l’éclosion de talents de l’entreprise», a souligné Stephen Ondias. En donnant l’opportunité aux jeunes entrepreneurs locaux de participer à ce rendez-vous, les autorités gabonaises souhaitent notamment leur permettre d’apprendre auprès de leurs pairs plus expérimentés.

«Prendre part à cette rencontre me permettra d’élargir mes horizons, c’est une opportunité d’aller à la rencontre d’autres entrepreneurs. Notamment des opérateurs plus expérimentés dans mon secteur d’activités. Ce qui me permettra d’échanger et revenir partager cette expérience avec des Gabonais souhaitant eux aussi faire le grand saut dans l’entrepreneuriat», a affirmé Christelle Makaya.

Ouvert aux jeunes du monde entier âgés de plus de 18 ans et désireux de faire la différence, le forum permettra aux participants de discuter avec les meilleurs décideurs politiques. Ainsi, cette rencontre passera en revue : l’expérience internationale, la présentation des expériences des jeunes inventeurs en matière d’entrepreneuriat, l’impact des technologies sur les jeunes, le rôle des femmes dans les cercles de prise de décision pour atteindre les objectifs du développement durable.