Initiative visant à développer des partenariats et de promouvoir l’interculturalité, le Forum Economique de Fès-Meknès s’est tenu du 10 au 12 mai dernier au Maroc. Une rencontre à laquelle le Gabon était représenté, avec Daniel Ona Ondo et Pierre-Claver Maganga Moussavou.

Instantanée du Forum Economique de Fès-Meknès. (Montage). © Gabonreview

 

L’ancien Premier ministre, Daniel Ona Ondo et le maire de Mouila, Pierre-Claver Maganga Moussavou, ont représenté, du 10 au 12 mai 2017 à Fès, au Maroc, le Gabon au forum économique articulé autour du thème : «Territoire, Entreprises et Intelligence Economique : Potentiel, Partenariats et Perspectives».

Organisée par la Chambre de commerce, d’Industrie et de Services (CCIS) de Fès-Meknès, en partenariat avec la 5e édition des rencontres des Villes amies et jumelées avec Fès, ce forum ambitionnait d’ouvrir des horizons d’échanges, de partage d’expériences et de projets entre un large éventail de participants du monde des entreprises et des décideurs institutionnels, tant nationaux qu’internationaux. Une initiative visant à développer des partenariats et de promouvoir l’interculturalité.

Ce forum de trois jours s’est déroulé autour de douze ateliers thématiques, trois conférences plénières sur les thèmes de «la finance participative : nouveau levier de développement», «investir à Fès et Meknès : le climat des affaires», «la région s’exporte : en quête d’un label». Il s’agissait de promouvoir l’incitation à l’investissement et le développement des échanges commerciaux. Le pays d’Ali Bongo a ainsi été représenté par deux personnalités. L’ancien Premier ministre, Daniel Ona Ondo, convié en tant qu’économiste et le maire de Mouila, Pierre-Claver Maganga Moussavou.

Le premier a participé à la rencontre «We Afri Can» portant  sur les projections du développement économique dans le continent. Ceci d’autant plus que le Maroc vient de réintégrer l’Union Africaine (UA). L’ancien chef de gouvernement gabonais a insisté sur «la nécessité pour les Africains de faire l’effort de mieux se connaître afin d’abattre certaines considérations tribales».

Il a mis un accent significatif sur la démographie africaine caractérisée par une prédominance de populations jeunes. Une jeunesse au très au courant des différentes technologies mondiales. Pour lui, cette frange de la population représente un atout indéniable pour le développement efficient du continent.

Ancien ministre, président du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou, président du Conseil municipal de la ville de Mouila (Province de la Ngounié) et édile de cette commune jumelée à la ville de Fès, a également représenté le Gabon. Dans le cadre de la cinquième édition des rencontres des Villes amies et jumelées avec Fès, ii a participé aux débats de «Smart cities et développement durable» pour répondre aux interrogations et aux problèmes auxquels sont confrontées les entreprises ; mais aussi de servir d’espace d’échange et de réseautage.