Ali Bongo prendra part au 3e sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), les 3 et 4 septembre à Pékin. Une rencontre au cours de laquelle le dirigeant gabonais signera plusieurs accords de coopération avec la Chine.

Poignée de main entre Ali Bongo et Xi Jinping, lors de la première visite d’Etat
de l’actuel mandat du président gabonais, le 7 décembre 2016 à Pékin. ©
Reuters

 

Le chef de l’Etat gabonais va s’envoler pour Pékin, ce 31 août, où il prendra part au 3e sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA). Rassemblant notamment le président chinois et les chefs d’Etat et de gouvernement africains, ce rendez-vous se tient les 3 et 4 septembre sous le thème «La Chine et l’Afrique : communauté de destin et partenariat mutuellement profitable».

Dès son arrivée à Pékin, Ali Bongo s’entretiendra avec son homologue Xi Jinping, avant de prendre part à la signature de plusieurs accords entre le Gabon et la Chine. Le dirigeant gabonais rencontrera également des hommes d’affaires chinois et africains lors de la 6e Conférence des entrepreneurs, organisée en marge du Forum.

Par ailleurs, le point marquant de cette rencontre sera certainement de parvenir à conjuguer le programme « Une ceinture et une route», initié le cadre de nouvelles routes de la soie, le programme des Nations Unies sur le développement durable à l’horizon de 2030, l’Agenda 2063 de l’Union africaine et, les stratégies de développement des pays africains en vue d’élaborer de nouveaux plans de coopération gagnant-gagnant.

Créé en 2000, le Forum sur la coopération sino-africaine est un cadre intergouvernemental de dialogue politique et de coopération économique entre la Chine et l’Afrique.