Sur les 55 candidats en lice, seuls 16 projets issus d’une série de trois sélections pourront participer à la formation du Programme de restructuration et mise à niveau (PRMN).

© D.R.

 

Lancé à Libreville en juin, le Programme de restructuration et mise à niveau (PRMN) est sur les rails. En effet, l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), le bureau de mise à niveau, Junior Achievement Gabon (JA Gabon) et la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) ont récemment procédé à la présélection des entrepreneurs éligibles à la formation de ce programme.

Ainsi, sur les 55 candidats en lice, seuls 16 projets issus d’une série de trois sélections et présentant les prérequis nécessaires, vont bénéficier d’un encadrement des experts de l’Onudi. Sur une période de cinq mois, les porteurs de projets prendront part à une formation au sein de l’Espace PME à Libreville, dès le 5 septembre. A l’issue de cette formation, les cinq meilleurs recevront un appui afin de lever des fonds auprès des banques.

Dans le cadre de l’assistance de l’Union européenne (UE) à l’Afrique centrale, l’Onudi et JA Gabon ont signé en juin 2016, une convention de partenariat visant à développer les activités du PRMN dans son volet entrepreneurial. Financé par l’UE, sous l’égide du ministère gabonais des PME, ce programme poursuit plusieurs objectifs : le renforcement de la culture entrepreneuriale, la formation au business plan ou encore, l’appui à la création d’entreprises.

Pour les six pays de l’Afrique centrale, l’aide financière représente 4,3 milliards de francs CFA (6,7 millions d’euro). La vocation de ce programme est de fournir une assistance technique immatérielle (conseil, coaching et accompagnement) aux jeunes porteurs de projet. Il s’agit non seulement de les aider à bien formuler leurs idées, mais également de les accompagner dans la mise en œuvre sur le terrain, en collaboration avec les banques.