Excédé par les écarts de comportement de son attaquant, Dortmund (D1 allemande) serait résolu à placer Pierre-Emerick Aubameyang sur le marché des transferts, dès le mois de janvier. Le club allemand laisserait filer l’international gabonais contre un chèque de 45 milliards de francs CFA.

L’attaquant gabonais écopant du carton rouge lors de la rencontre face à Schalke 04, le 25 novembre 2017. © p5.focus.de

 

Les écarts de comportement de Pierre-Emerick Aubameyang aurait-il convaincu Dortmund (D1 allemande) de le placer sur le marché des transferts ? Oui, à en croire le quotidien allemand Bild. Excédé par les problèmes disciplinaires de son attaquant, le club allemand souhaiterait vendre l’international gabonais dès janvier prochain, au mercato hivernal.

Auteur d’un excellent début de saison avec Dortmund (17 buts en 19 matches), Aubameyang a cependant eu quelques difficultés relationnelles avec ses dirigeants. Il a été suspendu par son club avant le match de championnat contre Stuttgart (D1 allemande) pour «des raisons disciplinaires». Le week-end suivant lors du derby face à Schalke 04 (D1 allemande), le 25 novembre, le Gabonais a été expulsé après avoir écopé de deux cartons jaunes.

Entretenant des relations tendues avec son buteur, le coach de Dortmund, Peter Bosz, se serait donc résolu à trouver un autre fer de lance à sa ligne d’attaque. Selon Bild, les dirigeants allemands laisseraient filer Pierre-Emerick Aubameyang contre un chèque de 54 millions de livres (près de 40 milliards de francs CFA). Si elle était confirmée, cette décision serait un véritable désaveu pour l’attaquant, dont le club a refusé toutes les offres d’achat au dernier mercato.

Du coup, Chelsea (D1 anglaise) serait déjà à l’affût pour enrôler l’attaquant. Le club anglais réaliserait une belle affaire, d’autant qu’il était déjà prêt à débourser pas moins de 45 milliards de francs CFA, l’été dernier, pour s’offrir le Gabonais. Toutefois, Tottenham (D1 anglaise) serait également sur le dossier. Dans tous les cas, l’avenir à Dortmund de Pierre-Emerick Aubameyang s’annonce plus que jamais en pointillés.