N’ayant toujours pas trouvé de point de chute, l’international gabonais a repris l’entrainement avec Dortmund (D1 allemande), le 8 juillet.

L’attaquant est pris dans l’étau de l’incertitude entourant son avenir. © img.aws.la-croix.com

 

Alors que son départ de Dortmund (D1 allemande) est pressenti depuis plusieurs mois, Pierre-Emerick Aubameyang fait toujours partie de l’effectif du club allemand. Une situation semblant faire les affaires des dirigeants. «Pour l’instant, nous supposons qu’Aubameyang reste», a déclaré récemment le directeur sportif de Dortmund, relayé par le quotidien allemand WAZ. «Nous avons convenu avec lui que nous resterons ouverts aux discussions, mais seulement jusqu’à un certain temps d’attente», a poursuivi Michael Zorc.

A moins que cette sortie vise à mettre la pression sur le joueur et les clubs intéressés. En effet, Michael Zorc a souligné qu’actuellement, «il n’y a pas d’offre à la hauteur des espérances de Dortmund». Selon plusieurs titres de presse allemande, Dortmund réclamerait au moins 70 millions d’euros pour lâcher l’attaquant. Tout porte donc à croire que le club n’a pas reçu d’offres à la hauteur de ses espérances. Du moins pour le moment.

Aux dernières nouvelles en effet, le Milan AC (D1 italienne) serait très intéressé par le profil de l’attaquant gabonais. Selon le média allemand Bild, le mythique club italien serait disposé à débourser les 70 millions d’euros exigés par Dortmund pour Pierre-Emerick Aubameyang. Avec, à la clé, un salaire de 8 millions d’euros par an, soit quatre millions de plus que ce que le Gabonais perçoit actuellement.

Reste à savoir si l’attaquant cédera aux sirènes du club allemand, une destination qui était loin d’être sa priorité. Un véritable dilemme pour Pierre-Emerick Aubameyang donc, entre son envie de départ et les opportunités s’offrant à lui. D’autant que Dortmund a été ferme : passé une certaine échéance, plus aucun transfert ne sera possible.

Dans l’éventualité d’un départ de son attaquant, en effet, le club allemand souhaiterait le remplacer. En attendant l’issue de ce dossier, le Gabonais a repris l’entrainement avec Dortmund, le 8 juillet.