Annoncé sur le départ depuis l’ouverture du mercato d’été, l’international gabonais devrait finalement rester à Dortmund (D1 allemande). Le 18 juillet, la direction du club allemand a fermé la porte à un éventuel transfert de l’attaquant.

Dortmund a décidé de conserver l’attaquant gabonais. © sport24.lefigaro.fr

 

Le feuilleton Pierre-Emerick Aubameyang a-t-il connu son épilogue ? Oui, si l’on s’en tient à la dernière sortie du directeur sportif de Dortmund (D1 allemande). «Nous avons décidé qu’Auba resterait avec le Borussia», a déclaré Michael Zorc, le 18 juillet. «En ce qui le concerne, la fenêtre pour un transfert est fermée parce que sinon nous manquerions de temps pour le remplacer», a poursuivi le dirigeant allemand.

Une déclaration intervenue 24 heures après la victoire (3-1) de Dortmund face au Milan AC (D1 italienne), lors de la 1ère journée de l’International Champions Cup, le 17 juillet à Milan. Auteur d’un doublé lors de la rencontre, le Gabonais semble avoir convaincu ses dirigeants de ne pas le laisser partir. D’autant que l’adversaire du club allemand, lors de cette rencontre, fait partie des courtisans de Pierre-Emerick Aubameyang.

En effet, le mythique club italien est disposé à débourser les 70 millions d’euros (près de 46 milliards de francs CFA) exigés par Dortmund pour l’attaquant gabonais. Avec, à la clé, un salaire de 8 millions d’euros (plus de 5,2 milliards de francs CFA) par an. Soit quatre millions de plus que ce que le Gabonais perçoit actuellement en Allemagne.

Anticipant certainement la réaction du club italien après la prestation de haute volée de son attaquant, Dortmund a donc préféré fermer la porte à un départ de celui-ci. Reste à régler la question de ses émoluments qui, selon toute vraisemblance, seraient la principale motivation du Gabonais pour changer de club.

Dans tous les cas, la décision de Dortmund de ne plus vendre Pierre-Emerick Aubameyang fait les affaires du nouveau technicien du club allemand. «Je suis heureux qu’Aubameyang soit dans mon équipe et tant qu’il est là je l’utilise. C’est un joueur extraordinaire et tout entraineur aimerait travailler avec lui, moi aussi. Je suis très heureux qu’il soit là», s’est réjoui Peter Bosz.

Le technicien s’est cependant voulu prudent. Car tout peut encore arrivé. «Je sais que dans le football moderne, il faut attendre la fin du mois d’août pour être absolument sûr. Mais je suis bien sûr très heureux qu’il soit dans le groupe», a conclu Peter Bosz.

Sous contrat jusqu’en 2020, Pierre-Emerick Aubameyang ne devrait donc pas changer de club cet été, après avoir pourtant été proche d’un départ à plusieurs reprises. Le PSG (D1 française) a longtemps fait figure de destination attendue. Tout comme le Tianjin Quanjian (D1 chinoise) a cru tenir le bon bout, avant d’être finalement mis hors-jeu. Plus récemment, les bookmakers ont annoncé le Gabonais en Angleterre, où Chelsea (D1 anglaise) lui fait également les yeux doux.