Courtisé par le PSG (D1 française), le Gabonais serait en négociations avec le club de la capitale française, disposé à lui reverser un salaire annuel de 10 millions d’euros (plus de 6,5 milliards de francs CFA).

L’attaquant gabonais serait en négociations avec le PSG. © i1.wp.com/www.thesun.co.uk

 

Pressenti comme le renfort de poids de la ligne offensive du PSG (D1 française), Pierre-Emerick Aubameyang aurait été approché par le club français. «Le PSG et Dortmund entament des négociations autour d’un éventuel transfert d’Aubameyang à Paris au prochain mercato», a ainsi lancé sur compte Twitter, une journaliste de la chaîne qatarie beIN Sports. «Une offre financière très intéressante lui serait déjà parvenue. Réponse attendue de sa part cette semaine», a même ajouté Margot Dumont.

Si l’information est à prendre avec des pincettes, elle n’est pas infondée pour autant. La semaine dernière en effet, plusieurs médias européens ont relayé une hypothétique offre du PSG formulée à l’endroit de l’international gabonais. Le club français serait ainsi prêt à casser la tirelire pour attirer l’international gabonais, en déboursant pas moins de 60 millions de francs d’euros (près de 40 milliards de francs CFA) pour s’attacher ses services.

Soit cinq millions d’euros de moins que le montant de la clause libératoire, fixé par Dortmund (D1 allemande). Dans le même sens, le PSG serait également prêt à verser un salaire annuel de 10 millions d’euros (plus de 6,5 milliards de francs CFA) à Pierre-Emerick Aubameyang. Dans ce dossier, le club français devra cependant faire avec la concurrence du Tianjin Quanjian (D1 chinoise). Egalement intéressé par l’international gabonais, le club chinois est disposé à lui versé un salaire annuel 50 millions d’euros (plus de 32 milliards de francs CFA). Ce qui en ferait le joueur le mieux payé du monde.

Meilleur buteur de Bundesliga cette saison avec 31 buts en 32 matche, Pierre-Emerick Aubameyang a publiquement fait part de ses envies d’ailleurs. Désireux de franchir un cap après quatre saisons au Borussia Dortmund, le Gabonais nourrit le rêve d’évoluer au Real Madrid (D1 espagnole). Un intérêt qui n’est cependant pas partagé par le club espagnol. A défaut de l’Espagne, le joueur devrait ainsi atterrir en France, en Chine, peut être aussi en Angleterre ou il est également très courtisé, par Manchester City (D1 anglaise) notamment.