Actuellement en prêt à Tour FC (D2 française), la révélation gabonaise de la dernière Coupe d’Afrique des nations (Can) ambitionne de retrouver l’élite française du football, la saison prochaine.

L’ailier de Tour FC sous les couleurs du Gabon, pendant la Can 2017. © img.aws.la-croix.com

 

Au-delà de l’élimination précoce du Gabon à la dernière Coupe d’Afrique des nations (Can), Denis Bouanga a été crédité de très belles performances avec les Panthères. Même constat en club, où le milieu de terrain de 22 ans totalise sept buts et six passes décisives en 25 matchs avec Tour FC (D2 française). L’international gabonais entend continuer sur cette lancer pour espérer jouer dans l’élite la saison prochaine.

Actuellement prêté par le FC Lorient (D1 française), lanterne rouge du championnat, il espère bien rouvrir son compteur de quatre matchs en Ligue 1 (pour 1 but), bloqué depuis le 29 août 2015. «Ça va bouger cet été», a prévenu un des représentants du joueur, sur madeinfoot.com. «Tout dépendra de ce qu’il se passe à Lorient, mais il y a 90% de chances pour qu’il joue en Ligue 1 la saison prochaine. Deux, trois clubs du top 10 s’intéressent à lui et ont pris des informations», a révélé Nassim Khoutri.

Selon le conseil de Denis Bouanga, sa Can avec Gabon l’a mis en lumière. Il y a aussi des clubs intéressés à l’étranger. Le milieu de terrain privilégie cependant la France. «Moi en tout cas, mon ambition est de jouer en L1. Après si le club (Lorient, ndlr.) descend, je verrais avec lui. C’est eux qui décident même si j’ai mon mot à dire quand même», a déclaré Denis Bouanga.

En attendant, l’ailier reste concentré sur Tour FC, qu’il espère sauver de la relégation. «On peut aller chercher ce maintien. Cela va être difficile mais bon je me dis qu’il reste 11 matches. De toute façon quoiqu’il arrive, je vais essayer de maintenir le club. On y croit», a conclu Denis Bouanga.