Prêté par Sunderland (D2 anglaise) en janvier dernier, l’international gabonais n’a toujours pas joué la moindre minute avec Watford. Une situation n’augurant rien de bon pour le milieu de terrain, peu enclin à retourner à Sunderland.

L’international gabonais n’a toujours pas porté les couleurs de Watford en match officiel. © watfordobserver.co.uk

 

Quel avenir pour Didier Ndong à Watford (D1 anglaise) ? La question est sur toutes les lèvres des fans de l’international gabonais, tant sa situation interpelle. Prêté par Sunderland (D2 anglaise) en janvier dernier, le milieu de terrain n’a toujours pas joué la moindre minute avec les Hornets. Et rien ne laisse indiquer que les choses pourraient s’arranger pour le Gabonais.

Comme l’a d’ailleurs laissé entendre le coach de Watford, qui s’est dit incapable de donner des garanties à Didier Ndong. «Je pense qu’en ce moment, nous avons des joueurs très importants dans sa position de milieu de terrain central», a déclaré Javier Gracia. «Nous avons Doucoure et Capoue, et ils jouent tous les matchs. En ce moment il (Didier Ndong, ndlr) ne joue pas. Et je ne sais pas s’il pourra nous aider lors des prochaines rencontres», a ajouté le coach de Watford. «Je sais que ce n’est pas une situation facile pour lui. Mais je dois prendre des décisions et trouver ce qu’il y a de mieux pour l’équipe», a-t-il ajouté.

Longtemps blessé depuis son arrivée à Watford, l’international gabonais est revenu dans le groupe le week-end dernier, lors du match nul (2-2) face Bournemouth (D1 anglaise). Il n’est cependant pas rentré en jeu. Didier Ndong est arrivée à Sunderland en 2016, en provenance de Lorient (D2 française). Alors plus gros transfert du club (plus de 10,5 milliards de francs), le Gabonais a joué 31 matchs avec les Black Cats, relégués à l’issue de la saison 2016-2017.

En division inférieure, il a joué 16 matchs sur la première moitié de la saison 2017-2018, avant de perdre les faveurs de son coach. D’où son prêt à Watford en janvier dernier. Selon les clauses incluses dans le prêt de Didier Ndong, Watford devait la clause libératoire du joueur s’il atteignait un certain quota de matchs joués. Une option à écarter vu que le milieu de terrain n’a toujours pas joué avec Watford, et que la fin de saison pointe à l’horizon.

A Sunderland, le Gabonais a été numériquement remplacé par l’Anglais Ovie Ejaria. Didier Ndong va-t-il risquer de retourner à Sunderland ? Pas sûr ! D’autant que le club est actuellement en position relégable. Le joueur devra toutefois convaincre Watford de supporter son mirobolant salaire. Tout comme Sunderland pourrait également vendre le joueur au plus offrant.