Grosse désillusion des Panthères du Gabon qui se sont inclinées en match amical face aux Chipolopolo de Zambie, le 11 septembre à Libreville. Le Gabon n’a plus goûté à la victoire depuis un an.

Privées de certains cadres dont Pierre-Emerick Aubameyang (photo), les Panthères du Gabon se sont inclinées face à la Zambie le 11 septembre à Libreville. © Gabon

 

Trois jours après avoir été accrochées par les Hirondelles de Burundi lors de la deuxieme journée des éliminatoires de Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, les Panthères du Gabon ont essuyé un nouveau revers. Opposés aux Chipolopolo de Zambie, le 11 septembre à Libreville, les hommes de José Antonio Camacho se sont inclinés sur la petite des marques (0-1).

Dominée dès l’entame de la partie, l’équipe gabonaise n’a montré aucune envie de décrocher une victoire. Multipliant les imprécisions techniques, doublées d’un jeu décousu, le Gabon a concédé le but à la 17e minute. Galvanisés par l’ouverture du score et aidés par leur aisance technique, les Zambiens ont géré leur avance jusqu’à la pause.

À la reprise, les Gabonais ont reproduit le même schéma qu’en première période : imprécisions techniques, manque d’impact physique, pertes de ballons, etc. Toujours aussi à l’aise techniquement, les Zambiens vont conserver la main mise sur le jeu jusqu’à la fin de la rencontre.

Certes, les Panthères étaient privées de certains cadres (Aubameyang, Lemina, Ovono), mais leur prestation n’a pas été à la hauteur d’un aspirant à la phase finale d’une Can. Il faut remonter à septembre 2017 pour retrouver une victoire du Gabon. C’était face à la Côte d’Ivoire, à Bouaké, en match de qualification pour le Mondial russe.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga