Lancé le 29 mai à Libreville, le championnat de football inter-arrondissements a été remporté par Easy FC, le 1er juillet au stade de Nzeng-Ayong. Battu 5-0 en finale, Dream Team a terminé sur la deuxième marche du podium complété par National FC.

Les joueurs d’Easy FC brandissant le trophée. © D.R.

 

La première édition du championnat de football inter-arrondissements a connu son épilogue le 1er juillet à Libreville, avec le sacre d’Easy FC. Opposée à Dream Team, l’équipe du 4e arrondissement n’a fait qu’une bouchée de son adversaire du 1er arrondissement, Dream Team, balayé en finale sur un score sans appel : 5-0.

Rien ne laissait pourtant présager une telle issue à l’entame de match, tant Dream Team a démarré la partie sur les chapeaux de roues, avec un pressing de tous les instants sur son adversaire. Sauf que les occasions ne suivaient pas. Au grand bonheur d’Easy FC, qui a saisi sa première occasion pour ouvrir le score. Dès la 7e minute, grâce à Karel Mangoumba.

20 minutes plus tard, Gervais Kawani profite d’une incompréhension de la défense adverse pour inscrire le but du 2-0 (27e). Dominée dans le jeu, et secouée physiquement, Dream va encaisser un nouveau but juste avant la pause (45e). 3-0 à la mi-temps.

Revenus des vestiaires, la seconde mi-temps virera au cauchemar avec deux nouveaux buts d’Easy FC. D’abord par Technicien Mboumba (74e) avant que Karel Mangoumba ne clôture ce festival offensif (84e). Sacré champion de cette première édition du Klash, Easy FC a empoché une enveloppe d’un million de francs CFA.

Technicien Mbouba (Easy FC), Loïc Mabaka (Easy FC) et Willy Obiang (Akanda 1) ont respectivement été désignés «meilleur joueur», «meilleur gardien» et «meilleur espoir». Rendez-vous a été pris pour la prochaine édition.