S’il souhaite poursuivre l’aventure avec la Juventus (D1 italienne), l’international gabonais n’exclut pas l’hypothèse d’un départ, vers l’étranger, si son temps de jeu n’est pas sensiblement revu à la hausse.

L’international gabonais n’a plus de «temps à perdre» et veut jouer. © juvefc.com

 

A défaut de quitter la Juventus (D1 italienne) où il peine à s’imposer depuis son arrivée à l’été 2015, Mario Lemina n’écarte pas l’idée d’un départ. «J’ai un contrat de trois ans. Après, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Le mercato va être long. On va voir ce que les dirigeants et moi allons décider», a confié l’international gabonais à Foot Mercato. Le milieu de terrain semble insatisfait de son temps de jeu depuis son arrivée en Italie. Cette saison, par exemple, il n’a disputé que 29 matchs sous le maillot de la Vieille Dame, dont beaucoup d’entrées en jeu.

«C’est le moment pour moi d’engranger du temps de jeu au maximum et de pouvoir m’exprimer sur le plan personnel. À 23 ans, il va falloir qu’au bout d’un moment j’enchaîne les matches pour montrer ce dont je suis capable», a déclaré le milieu de terrain. Partira ou partira pas ? Une issue qui dépendra du club, à en croire le joueur. «Cela dépendra du discours de la Juve car, on va quand même se réunir pour faire un bilan. On va se mettre d’accord en toute honnêteté et on verra ce qu’on fera la saison prochaine», a déclaré Mario Lemina.

Dans tous les cas, des clubs se sont renseignés à son sujet, notamment Arsenal (D1 anglaise) et Watford (D1 anglaise). «Je suis flatté par l’intérêt d’Arsenal et Watford. Je joue pour un grand club maintenant, mais je suis heureux de l’intérêt d’autres clubs», a lancé le milieu de terrain, avant d’ajouter : «Je n’ai aucune préférence pour une ligue. Mon avenir dépend de qui me veut vraiment». Pas sûr cependant que cette dernière affirmation soit valable pour tous les clubs. Comme Marseille (D1 française), en effet, le club souhaite rapatrier le joueur qu’il avait cédé à la Juventus, contre un chèque d’environ 6,5 milliards de francs CFA.

«Je ne pense pas que ce serait la meilleure solution, pour eux comme pour moi (…) Je ne suis pas le genre de personne à revenir sur mes pas, même si j’ai beaucoup aimé ce club», a conclu le joueur.