La liste des 23 joueurs retenus pour les prochaines échéances des Panthères a été dévoilée par le sélectionneur national, le 29 mai dernier à Libreville. Les défections et forfaits de plusieurs cadres ont poussé José Antonio Camacho à faire des choix cornéliens.

Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho. © img.aws.la-croix.com

 

Le sélectionneur national a annoncé, le 29 mai dernier à Libreville, la liste des 23 joueurs retenus pour les prochaines échéances de la sélection nationale de football. En effet, les Panthères du Gabon joueront contre les Chipolopolos de la Zambie en match amical, le 4 juin à Libreville. Cette rencontre permettra de préparer l’opposition face au Mali, le 10 juin à Bamako, pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, au Cameroun.

Comme pressenti, pas sûr que José Antonio Camacho ait à sa disposition l’ensemble des joueurs convoqués pour les deux rencontres. «Certains seront en vacances, entre autres, mais cela ne diminue pas la compétitivité de la formation choisie», a assuré le sélectionneur national, relayé par le quotidien L’Union. «Par rapport aux deux rencontres prévues, il faut bien reconnaître que la confection de cette liste n’a pas été facile», a reconnu José Antonio Camacho.

Qu’à cela ne tienne, le technicien espagnol s’est appuyé sur sa vision pour élaborer la meilleure formation possible. «Je me suis appuyé sur des éléments évoluant dans le championnat national et ceux qui sont à étranger», a indiqué le coach des Panthères. Par ailleurs, les probables défections ont poussé José Antonio Camacho à sélectionner des joueurs sans club, dont Merlin Tandjigora et Malick Evouna.

«Je sais qu’ils ont rendu des services à la sélection et il est possible qu’ils pallient les défections de dernière minute. A Paris, très récemment, nous avons eu ce problème et nous nous sommes même retrouvés avec 14 joueurs», a indiqué le sélectionneur. Et pour cause, la présence de Pierre-Emerick Aubameyang n’est nullement garantie. Le gardien titulaire, quant à lui, Yves Stéphane Bitséki Moto, sera absent, du moins pour le premier match. Le gardien du CF Mounana disputera un match de coupe de la Confédération africaine de football (Caf) avec son club, le 3 juin prochain à Libreville.

Le groupe convoqué par José Antonio Camacho compte dans les buts, Stéphane Bitséki (CF Mounana), Anthony Mfa Mezui (sans club), Donald Nzé (AS Pélican). En défense, on retrouve Lloyd Palun (Red Star, France), Aaron Appindangoye (Laval, France), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City, Pays de Galles), Yoann Wachter (Sedan, France), Johann Obiang (Troyes, France), Henri Ndong (FC Suduva, Lituanie), Junior Randal Oto’o Zue (Westerlo, Belgique) et Loïc Ondo (Fjardabyggd, Islande).

Le milieu de terrain sera animé par Junior Serge Martinsson Ngouali (IF Brommapojkarna, Suède), Kanga Guelor (Etoile Rouge de Belgrade, Serbie), Didier Ibrahim Ndong (Sunderland, Angleterre), Samson Mbingui (Raja Casablanca, Maroc), Mario Lemina (Juventus Turin, Italie), Ulysse Obame Ndong (Lokomotiv Gorna Oryahovitsa, Bulgarie), Louis Ameka Autchanga (CF Mounana) et Franck Engongah (El Geish, Egypte).

La ligne d’attaque, enfin, a été confiée à Pierre Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund, Allemagne), Denis Bouanga (Tours FC, France), Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Aaron Boupendza (Bordeaux, France). Cette liste compte également plusieurs réservistes.