L’international gabonais du Stade de Reims (D2 française) est remonté contre con club, qu’il accuse de négligence dans le traitement d’une blessure qu’il traine depuis l’année dernière.

En fin de contrat en juin prochain avec le Stade de Reims, l’international gabonais devrait quitter le club français à l’issue de la saison. © africatopsports.com

 

En mauvaise posture au Stade de Reims avec lequel il n’a plus joué depuis le début de saison, Frédéric Bulot est longuement revenu sur sa situation dans une interview à GetFootballNewsFrance. Le Gabonais a livré sa version des faits : «Reims refuse de me soigner car je suis en fin de contrat». En effet, le joueur sera en fin de contrat en juin prochain avec le club de Ligue 2 (D2 française).

«Je suis dans une situation compliquée où je ne suis pas au club. Je n’ai pas été autorisé à retourner au club en raison de la physiothérapie, et c’est pourquoi je n’ai pas été en mesure de jouer la Coupe d’Afrique des nations (Can, ndlr)», a confié le milieu offensif, gravement blessé au niveau du ménisque.

«J’aurais dû être prêt pour la Can. J’ai eu mon opération en juillet à Barcelone et je suis arrivé au club le 1er décembre, mais le club ne m’a pas donné les soins nécessaires parce que mon contrat se termine (…) C’est pourquoi ils ont refusé de me fournir un traitement approprié. Je m’occupe donc des choses et j’essaie de revenir. Je sais que c’est difficile, mais je le fais tout seul», a déploré l’international gabonais.

Frédéric Bulot a par ailleurs déploré l’absence de communication du club sur son état de santé. «Le club, dans son confort, n’a pas fait de communiqué sur mon état de santé qui n’était pas dans leurs intérêts. Ils ont joué dessus pour gagner du temps, et aujourd’hui, je commence à expliquer un peu plus sur ce qui se passe par rapport à ma santé, pour que les gens sachent que je me bats pour revenir, et pas pour dénigrer le club, car ça peut porter préjudice», a-t-il expliqué.

Au-delà de son état de santé, l’international gabonais a par ailleurs évoqué l’état de ses relations avec les membres du club. «Je tiens à préciser que j’ai tissé des liens forts avec les membres du Stade de Reims. Je m’entends très bien avec tout le monde que ce soit du côté administratif, staff sportif, médical, joueurs, supporters et sans oublier ceux qui sont là pour notre confort en passant par les femmes de ménages», a conclu Frédéric Bulot.

Tout porte donc à croire que le joueur formé à l’AS Monaco (D1 française), ne devrait plus porter le maillot du Stade de Reims cette saison.