En dépit des difficultés locales liées au football, le président du CF Mounana nourrit de belles ambitions cette saison : se qualifier pour la Ligue des Champions et conserver son titre de champion.

Le président du CF Mounana, Hervé-Patrick Opiangah. © cfmounana.net

 

Champion du Gabon en titre, le CF Mounana a hérité du Rail Club du Kadiogo (RCK, D1 Burkinabé), pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Une étape que le club espère franchir et se qualifier pour la phase finale de la compétition. Pour y parvenir, le champion du Gabon devra se défaire du champion du Burkina Faso. Un adversaire pris au sérieux par le président du CF Mounana.

«Si le RCK est sorti champion du Burkina Faso, c’est qu’il a des arguments et des ambitions. C’est donc pour nous un candidat sérieux», a confié Hervé-Patrick Opiangah, dans une interview parue dans L’Union du 3 janvier. «Souvenez-vous que pour l’accession en phase de poules de la Caf (saison 2016-2017, ndlr), les observateurs ne donnaient pas le CF Mounana vainqueur de la double confrontation face à l’Asec d’Abidjan. A l’arrivée, les prévisions se sont révélées contraires à la réalité du terrain», a-t-il rappelé.

Pour cette nouvelle campagne africaine, le club compte bien tirer les leçons des déboires de la précédente saison pour faire mieux cette année. En phase de poules de la Coupe de la Caf, en effet, le CF Mounana avait perdu l’ensemble de ses rencontres. «Il y a à la fois l’enjeu et le fait que les athlètes n’avaient pas bien géré le stress. On apprend des erreurs et on espère qu’on accèdera à cette phase de poules. Cette fois, j’en suis persuadé, on va mieux gérer les émotions», a promis Hervé-Patrick Opiangah.

Le président du club est cependant conscient que les difficultés du championnat national, qui n’a toujours pas démarré à ce jour, pourraient peser lourd dans la balance. «C’est difficile d’être compétitif sur la scène continentale si, sur le plan domestique, rien n’est constant», a-t-il déploré. Qu’à cela ne tienne, le CF Mounana compte bien atteindre les objectifs fixés cette saison.

«Nous sommes champions du Gabon. J’ai à cœur de garder ce trophée cette saison. De plus, je voudrais avec l’effectif qu’on a, aller en phase de poules de la Ligue des Champions (…) Malheureusement, le manque de championnat est un handicap pour Mangasport et le CF Mounana, pour nos ambitions africaines», a conclu Hervé-Patrick Opiangah.