La Fondation International Weloveu a gracieusement offert, le 7 mai, un don de 800 manuels scolaires et un grand meuble de bibliothèque au Lycée d’Etat Charles Mefane de Lambaréné.

Le représentant de la Fondation Weloveu offre officiellement le don des manuels scolaires au proviseur du Lycée d’Etat Charles Mefane de Lambaréné.© Fondation Internationale Weloveu

 

Situé dans la province du Moyen-Ogooué, le Lycée d’Etat Charles Mefane de Lambaréné a reçu, le 7 mai, un don de la branche locale de la Fondation Internationale Weloveu. Constitué précisément de 800 manuels et un meuble de 12 étagères, ce don vient combler un besoin en manuels scolaires, dans toutes les disciplines, ressenti aussi bien par les élèves, les parents, les enseignants que l’établissement.

© Fondation internationale Weloveu

À travers ce don, la Fondation Weloveu  souhaite mettre l’accent particulier sur la nécessité et la joie que procure le partage. Par ce deuxième acte, après la campagne de nettoyage “Clean World”, initiée avec les élèves du même établissement quelques semaines plutôt, la Fondation Weloveu souhaite également inciter et donner du courage aux élèves et enseignants qui traversent parfois des périodes difficiles, en raison du manque criard de matériel nécessaire pour bien transmettre et assimiler les leçons.

Le maire de la commune de Lambaréné trouve, en ce geste, un soutien important apporté à la jeunesse, à travers l’appui à l’éducation qui est «un pilier important du développement d’une ville et d’un pays», a estimé Roger Valère Ayimambenwe, tout en souhaitant que l’action se pérennise. Même son de cloche chez la représentante des élèves, qui a également remercié la Fondation Internationale Weloveu pour le geste, tout en promettant de faire bon usage cadeau.

Outre le lycée Charles Mefane de Lambaréné, la Fondation Internationale Weloveu projette étendre ses activités à d’autres villes du pays. Ces dons s’ajouteront aux 200 tables-bancs et 200 manuels scolaires offerts en 2017 au Lycée Jean Hilaire Aubame Eyeghe à Libreville.

Toutes ces actions s’inscrivent de la droite ligne du but de la fondation qui est de contribuer au bien-être de l’humanité par différentes actions bénévoles, inspirées par la fondatrice Zahng Gil-Jah.

Auteur: Jean-Thimothé Kanganga