Le duo malien Amadou et Mariam, sort un nouvel album «Folila», réunissant à lui tout seul trois continents. Le couple d’artistes a fait appel à des professionnels du monde de la musique venus d’Europe, d’Amérique et d’Afrique parce que les «échanges enrichissent la musique» selon eux. «Folila», le huitième opus d’Amadou et Mariam, est publié sur le label français Because.

Hamadou & Mariam featuring Bertrand Cantat album Folila

C’est un grand et beau retour dans les bacs pour Amadou et Mariam. Avec «Folila» qui signifie faire de la musique en bambara, le tandem malien se met une fois de plus au devant des projecteurs. Mariam Doumbia déclare : «On l’a appelé comme ça parce que beaucoup de musiciens, beaucoup de chanteurs ont participé à l’album et l’objectif c’était ça : faire la musique ensemble». Faire de la musique avec un grand nombre de musiciens issus du continent africain, de l’Europe et d’Amérique.

«Les échanges permettent de donner le côté universel à la musique, de dire qu’on peut être un Africain et chanter avec un Américain, un Anglais ou un Français. Le fait d’être ensemble, ça donne une autre couleur, chacun s’exprime avec sa sensibilité», ajoute Amadou Bagayoko.

Ce huitième album du duo publié lundi dernier sur le label français Because, a été en parti enregistré aux États-Unis, à Bamako au Mali et en France. Il compte les participations de Kamele N’goni, d’Idrissa Soumaoro le maître de la kora, de l’anglaise Ebony Bones, mais aussi de Jake Shears des Scissor Sisters et de l’ex-Noir Désir, Bertrand Cantat qui laisse une empreinte indélébile sur cet effort en chantant avec eux sur quatre titres.

Un album que les deux artistes présentent comme une sorte de consécration d’une carrière prolifique qui file depuis leur début en 2000 : «On a chanté avec presque tous les gens qu’on adore Stevie Wonder, Ray Charles, Robert Plant, David Gilmour et Francis Cabrel».

En attendant de vous le procurer, vous pouvez déjà visionner sur le Net, le clip de la chanson premier extrait de l’album montrant les trois musiciens Amadou et Mariam et Bertrand Cantat,  en excursion sur les terres rouges du Mali.