La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) prend activement part à la Foire agricole de Libreville, lancée le 15 décembre. Des stands y ont été érigés à cette occasion, à travers lesquels l’administration fait la promotion de ses prestations et produits immobiliers.

Le stand de la CNSS à la foire agricole, le 15 décembre 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

A l’instar de plusieurs opérateurs économiques, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est présente sur le site de la Foire agricole de Libreville, ouverte le 15 décembre à Libreville. Durant les trois jours que durera l’événement, la CNSS va faire la promotion de certains produits et prestations. Notamment, l’offre CNSS Immo, la Direction des prestations techniques (DPT) et la Direction du recouvrement et du précontentieux (DRP), cœurs de métiers de la CNSS (retraite, pensions vieillesse, allocations, immatriculation, recouvrement etc.).

S’agissant du projet CNSS Immo, localisé à Okolassi à 32 km de la Libreville, le conseiller en Communication du patron de la CNSS a rappelé que l’initiative est intervenue dans un contexte de crise du logement. «C’est dans ce cadre que la CNSS a lancé le projet CNSS Immo, avec 58 maisons construites à ce jour. Nous avons donc saisi l’opportunité de cette foire pour promouvoir cette offre immobilière », a confié Romina Ngoulakia, épouse Kambangoye.

© Gabonreview

Un produit dont la promotion est assurée par le service commercial de la CNSS Immo. «Nous avons mis un produit phare à disposition de tous les Gabonais. Il suffit d’être crédible pour accéder à ces logements de deux, trois, quatre et cinq chambres», a indiqué le chef de service de la promotion immobilière. «Certes les potentiels acheteurs sont réticents par rapport à la distance, mais les produits rencontrent tout de même du succès, avec 60-70% des ventes effectuées sur la première des 10 phases du projet CNSS Immo. D’autant que dans le contexte de crise actuelle, la direction générale offre certaines facilités aux futurs acquéreurs de logements», a-t-il assuré.

A travers la Direction prestations technique, la CNSS informe par ailleurs ses assurés et les usagers sur un certain nombre de prestations. Notamment, «les pensions et allocations vieillesse, les pensions anticipées de remboursement et de cotisation, les indemnités journalières de maternité, les allocations familiale et prénatale. Mais aussi, les allocations de survivant», a détaillé le chef de service accueil et orientation des usagers de la délégation de l’Estuaire et du Moyen Ogooué.

«Nous sommes heureux d’être présent à cette Foire agricole car certains nous reprochent de peu communiquer. D’où notre présence sur le site, où nous entretenons les usagers sur la constitution d’un dossier à déposer à la CNSS», a affirmé Prince Landry Epazingo Mbania.

Sur le site de la foire, la Direction du recouvrement et du précontentieux de la CNSS est également représentée par son service immatriculation. «Nous sommes là pour informer les cotisants de la CNSS. Nous représentons les services d’immatriculation, porte d’entrée de la CNSS», a souligné un employé de ce service. «Nous nous occupons des comptes employeur et travailleur. C’est-à-dire, les cotisations et la carrière de l’assuré», a expliqué Danielle Avomo Ndong

Organisée par le ministère de l’Agriculture, la 5e édition de la foire agricole de Libreville met l’Estuaire à l’honneur. En plus des produits agricoles «made in Gabon » exposés, des conférences-débats et des rencontres « B to B » entre agriculteurs et investisseurs seront organisées. Mais aussi, des consultations vétérinaires et nutritionnelles gratuites.