Le Fonds national d’action sociale a tenu son premier conseil d’administration extraordinaire le 30 janvier, en présence de sa nouvelle présidente, Marie Rosine Itsana.

Le premier conseil d’administration extraordinaire du Fonds national d’action sociale. © Gabonreview

 

Les administrateurs du Fonds national d’action sociale (FNAS) se sont réunis le 30 janvier en Conseil d’administration extraordinaire, sous la présidence de Marie Rosine Itsana. Cette réunion a essentiellement consisté en la prise de service du nouveau PCA, l’examen du budget 2018, l’adoption d’une nouvelle grille salariale par le FNAS, en vue de la maitrise de la masse salariale qui représentait près de 40% du budget du FNAS. La nouvelle identité visuelle du FNAS a également été présentée aux administrateurs pour adoption.

«La direction générale a examiné les questions et les a porté à l’attention du conseil d’administration. Nous avons apprécié le travail qui est fait parce qu’il y a un effort considérable qui est fait au niveau de la direction générale. Nous allons vous laisser le soin d’apprécier comment la direction générale mettra en branle les résolutions issues de cette réunion», a déclaré la présidente du Conseil, Marie Rosine Itsana.

Le budget 2018, présenté est adopté par les administrateurs du FNAS, n’a pas pu être communiqué au terme de la réunion, du fait qu’il serait «prévisionnel». «Ce n’est pas un budget définitif. La direction générale a fait des propositions. Ces propositions ont été portées à l’attention du conseil d’administration, nous avons examiné la faisabilité de ce budget. Et en l’état, ce budget, nous allons le soumettre au ministère qui verra s’il pourra nous allouer ces crédits», a indiqué la PCA.

Doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie de gestion administrative et financière, le Fonds national d’action sociale assure à titre principal le financement des activités génératrices de revenus pour l’autonomisation et l’insertion économique et sociale des Gabonais économiquement faibles.