Le gouvernement tentera le 7 juin de mobiliser 10 milliards de francs, sur le marché des titres publics de la Banque centrale des Etats de la Cemac, au moyen d’une émission de bons de trésor assimilable (BTA), d’une maturité de 13 semaines.

. © D.R.

 

La direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor procédera le 7 juin 2017, à l’émission par voie d’adjudication, de bons du Trésor assimilables (BTA), d’une maturité de 13 semaines.

A travers cette nouvelle opération, le gouvernement devrait émettre 10 000 obligations d’une valeur nominale unitaire de 1 000 000 francs CFA, sous forme de titres dématérialisés.

Cette émission sera conduite par 13 spécialistes de la valeur du trésor (SVT). Il s’agit de quatre banques locales, à savoir : BGFIBank, Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), Union gabonaise de banque (UGB) et Ecobank Gabon. Sont aussi concernés six établissements de crédit et d’épargne camerounais, notamment Afriland first Bank, Ecobank, Union bank of Cameroon limited (UBC), United bank for Africa Cameroon (UBA), Société commerciale de banque (SCB), Standard Chartered Bank Cameroon.

Ce processus concerne aussi deux banques centrafricaines, une congolaise et une équato-guinéennes ; respectivement Ecobank Centrafrique, Commercial Bank Centrafrique, Crédit du Congo et la Caisse commune d’épargne et d’investissement de la Guinée équatoriale.