La Poste Finance a tenu son premier conseil d’administration le 17 janvier 2018 au siège de la Poste SA. Les travaux de cette session étaient axés sur la nomination des premiers dirigeants de l’entreprise, la définition de leurs pouvoirs et conditions de service.

PDG de la Poste SA, Michaël Adande au cours du premier conseil d’administration de Poste Finance, le 17 janvier. © Gabonreview

 

Quelques jours après la désignation du commissaire aux comptes de la Poste Finance, les administrateurs représentant l’État gabonais se sont réunis le 17 janvier dernier, sous la présidence du PDG de la Poste SA, Michaël Adande, pour la nomination des premiers dirigeants de l’entreprise. Il s’agit notamment du PCA, du directeur général et directeur général adjoint. Les travaux ont également porté sur la fixation des pouvoirs de ces dirigeants et les conditions de service au sein de cette entreprise nouvellement créée.

En effet, au terme de cette première réunion des administrateurs, la société pourra constituer son dossier d’agrément, ainsi que ceux de ses dirigeants. «La création de Poste Finance SA constitue, pour les pouvoirs publics, un levier pour contenir les tensions sociales et accélérer l’inclusion financière, un instrument au service de l’aménagement du territoire par sa présence sur toute l’étendue du territoire national (…)», a souligné Michaël Adande à l’ouverture des travaux.

Selon le PDG de la Poste S.A. la Poste Finance a fait l’objet d’une étude de faisabilité. Et sa garantie reposerait sur le fait qu’elle sera aux normes internationales, avec sur un système d’informations sécurisé et un dispositif de gouvernance appropriée. Par ailleurs, la désignation des responsables de chaque service est faite sur la base de critères précis.

«Poste Finance SA est une institution de micro finance de deuxième catégorie organisée comme une banque, qui offre des prestations étendues. Aussi, le démarrage effectif des activités de l’entreprise et sa réussite dans ses missions, constituent une base pour promouvoir le développement communautaire et ainsi favoriser l’intégration des populations les plus défavorisées aux différents programmes économiques mis en place par les pouvoirs publics» a affirmé Michaël Adande.

Au terme de la session, il a été donné mandat au président du Conseil d’administration de tout mettre en œuvre pour rendre effective, dans les prochains jours, la prise de fonction de nouveaux dirigeants de Poste Finance SA, dont les noms n’ont pas été communiqué, et d’engager sans délais les démarches nécessaires auprès de la commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) pour l’obtention de l’agrément.

Avec un capital initial d’un milliard cinq cent mille francs CFA, la Poste Finance aura pour objectif d’accorder les crédits à la clientèle pour les activités génératrices de revenus et, de l’accompagner en termes de conseils.