À fin juillet 2016, le volume des dépôts effectués dans les 52 banques en activités au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’est chiffré à 9827 milliards de francs CFA. Soit un recul de 2% par rapport à la même période en 2015.

Dévalorisation des dépôts bancaires. © cbanque.com

Dévalorisation des dépôts bancaires. © cbanque.com

 

Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les dépôts de ses clients sont en recul de près de 2% à la fin juillet 2016 par rapport à la même période en 2015. Une tendance baissière qui résulterait de la diminution des dépôts effectués par les six États membres de la zone (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) ainsi que par les entreprises relevant de son portefeuille.

Ainsi, le volume des dépôts effectués dans les 52 banques en activité au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) se chiffre à 9827 milliards de francs CFA milliards de francs CFA, à la fin juillet 2016. «Cette situation est elle-même consécutive à la baisse des recettes publiques, plombées par la conjoncture internationale morose autour des cours des matières premières, notamment la chute des cours de pétrole dont cinq des six Etats à l’exception de la Centrafrique sont producteurs», a indiqué » la Beac.

Cependant, a souligné l’institution financière de la sous-région, «le volume des crédits octroyés a augmenté de 5,9 %, pour se situer à 8323 milliards de francs CFA au cours de la période sous revue». En dépit de cette baisse de dépôts, en effet, les banques de la zone Cemac sont restées attentives aux sollicitations, aussi bien des États que des investisseurs privés.