Invité à la table ronde consacrant l’ouverture du SME & Banking Africa Forum, le 13 novembre à Kigali, le ministre gabonais de la Promotion des PME a notamment présenté des pistes susceptibles de faciliter l’accès au financement des entreprises africaines.

Le ministre de la Promotion des investissements (2e en partant de la gauche) à la conférence d’ouverture du SME & Banking Africa Forum, le 13 novembre à Kigali. © D.R.

 

Exclusivement dédié au financement des Petites et moyennes entreprises (PME) africaines, le SME & Banking Africa Forum s’est ouvert le 13 novembre à Kigali, au Rwanda. La conférence d’ouverture de cet événement s’achevant le 15 novembre, a été marquée par une table ronde sur le thème «Réinventons le futur des PME en Afrique : Les réformes publiques et les meilleures pratiques».

Des discussions auxquelles a pris part le ministre de la Promotion des PME. Selon Biendi Maganga Moussavou, cette table ronde avait pour objectif de partager les meilleures pratiques et les réformes nécessaires qui permettront aux PME africaines de se développer plus rapidement, et de devenir les champions de demain. Dans ce sens, le membre du gouvernement a insisté sur la nécessité de renforcer la coopération sud-sud.

«La coopération sud-sud peut se développer à travers la concertation entre les gouvernants. Car, ce sont ces derniers qui impulsent le changement. Le secteur privé doit se rencontrer régulièrement via des rencontres comme le SME & Banking Africa Forum, afin d’étudier les opportunités d’affaires. Celles-ci peuvent se produire par des joint-ventures, des rachats, des investissements inter-pays. Le tout facilité par la libre circulation, les échanges entre les pays. Car nous devons désormais consommer africain», a déclaré Biendi Maganga Moussavou.

Le ministre de la Promotion des PME a félicité le Rwanda dans sa volonté de soutenir les PME et, plus globalement, le secteur privé. Un bel exemple dont pourrait s’inspirer le Gabon. «Je retiens du Rwanda cette volonté claire de faire du pays un leader en comptant sur sa jeunesse, ses entreprises et l’innovation. Ce qui représente un très bel exemple pour beaucoup de pays africains, dont le Gabon engagé sur la même voie : celle de donner beaucoup plus de place au secteur privé», a-t-il affirmé.

Le SME & Banking Africa Forum est présenté comme une opportunité pour les PME de rencontrer des banques, des fonds d’investissement, des fonds de garantie et d’autres financiers qui se spécialisent dans le développement des PME. Cette rencontre offre aux PME la possibilité d’atteindre de nouveaux marchés en rencontrant d’autres PME du continent africain et les grandes entreprises à la recherche de partenaires.

Elle permet également aux banques de rencontrer les PME africaines en pleine croissance et à la recherche de financements pour accélérer leur développement. Mais aussi, de mieux comprendre les marchés des PME afin d’analyser le risque et l’adéquation du financement.