A l’issue de l’échange entre les ministres des PME, Biendi Maganga Moussavou et son collègue des Eaux et Forêt, Pacôme Moubelet Boubeya, le 19 février 2018, il ressort la perspective de la mise en place, dans la zone économique spéciale de Nkok, d’un incubateur consacré à la filière bois.

Comme ce jeune gabonais, de nombreux autres pourraient bénéficier de l’appui de cet incubateur dans les métiers du bois. © Gabonreview

 

La séance de travail entre les deux membres du gouvernement a permis d’examiner les contours de ce projet qui devrait voir le jour au mois d’avril prochain.

A l’issue de la rencontre, le ministre des Petites et Moyennes entreprises (PME), Biendi Maganga Moussavou, a relevé que cet incubateur de la filière bois serait d’un grand apport dans ce secteur. En effet, grâce à la volonté de diversification de l’économie nationale prônée par l’Etat et la présence des usines de transformation de troisième génération du bois dans cette zone économique, cet incubateur est de nature à promouvoir le développement de cette filière. L’incubateur sera d’un immense appui aux PME souhaitant se promouvoir, se développer et s’affirmer dans ce domaine de mise en valeur de cette matière qu’est le bois.

«Cet incubateur va apporter beaucoup plus au secteur. En ce sens que, nous allons avoir une spécialisation de plusieurs de nos concitoyens, une grande maitrise de la technique de finition du design», a expliqué le membre du gouvernement, en ajoutant que ce sont «des éléments qui permettront à la zone économique de Nkok, dont les produits manufacturés sont déjà exportés, de s’enrichir d’une expertise des nationaux, dans le domaine du design».

A noter qu’un incubateur d’entreprises ou un accélérateur de start up est une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprise. L’incubateur peut apporter un appui en termes d’hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.