Libreville accueille, les 27, 28 et 29 juillet 2016, la constellation d’artistes humoristes du continent dans le cadre de la quatrième édition du Festival international de l’Humour Africain (Fiha).

Les têtes d'affiche du Fiha 2016. © facebook.com/festivaliha

Les têtes d’affiche du Fiha 2016. © facebook.com/festivaliha

 

Odo Pro-Com remet ça. Après quelques années d’interruption, la maison de production artistique et événementielle animée par l’humoriste gabonais Omar Defunzu Onguengué, organise à Libreville le 4e acte du Festival international de l’Humour africain (Fiha). Cet événement va réunir au Gabon les meilleurs et les jeunes talents de l’humour du continent et particulièrement de l’Afrique francophone.

Dans les studios d’Urban FM, Omar Defunzu Onguengué, promoteur du Festival international de l’Humour africain (Fiha). © facebook.com/festivaliha

Dans les studios d’Urban FM, Omar Defunzu Onguengué, promoteur du Festival international de l’Humour africain (Fiha). © facebook.com/festivaliha

L’affiche annonce l’arrivée du comédien ivoirien Digbeu Cravate, de Oualas, charlotte Ntamack, Abelle Bowala, Moussa Petit Sergent, Diboty et, parmi les locaux, Manitou, Sourire à Côté, Ronsia, Yann Koko et Zaef le taximan. Les maîtres africains du rire reviennent de plusieurs pays dont le Maroc, le Cameroun, de la République démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire.

La rencontre vise à créer une plate forme d’échanges entre les humoristes du continent, susciter le renforcement des capacités à travers des ateliers de formation, donner une nouvelle dynamique à l’humour africain, détecter les jeunes talents et promouvoir la paix, la solidarité, la fraternité, à travers le rire. Pendant trois jours donc, le public de Libreville va assister à des moments de partage et d’échange à travers lesquels, les acteurs dénonceront, avec dérision et humour, les maux qui minent l’Afrique à l’exemple de la dépravation des mœurs, la corruption, les guerres, le clientélisme politique, l’alcoolisme et le fétichisme.

Avant d’en arriver à ces spectacles réunissant les meilleurs comédiens gabonais et africains, un atelier d’écriture et d’interprétation, niveau 1, a été organisé du 18 au 22 juillet 2016 à Evasion 2000 au PK 9 dans le cadre de cette 4e édition du Fiha. Selon les organisateurs, «Cet atelier sera clôturé par le prix Jeunes talents du rire Fiha dont le président du jury sera le comédien ivoirien Digbeu Cravate». L’organisation explique en outre que les vainqueurs masculin et féminin prendront, prochainement, part à la 3e saison du Parlement du rire à Abidjan. Le spectacle proprement dit se tiendra au Gymnase du Pytanée militaire de Libreville à partir de 20 h 42 minutes, selon la note du président du Festival, Omar Defunzu  Onguengué.