La présidence de la République vient d’annoncer l’approvisionnement du Fonds d’initiative départemental (FID) à hauteur de 50 milliards de francs CFA.

Grâce au déploiement du Fonds d’initiative départemental, l’on espère que les villes comme Tchibanga se développent. © Gabonreview

 

Destiné à financer les projets de développement à la base et offrir à chaque département plus d’autonomie, le Fonds d’initiative départemental (FID) peut désormais servir pour ce à quoi il a été créé. A cet effet, le porte-parole de la présidence a annoncé, le 23 mars à Libreville, l’approvisionnement de ce fonds à hauteur de 50 milliards de francs CFA

«Le texte sur la mise en place du Fonds d’initiative départemental a été adopté et publié au Journal officiel, sachant qu’un compte dédié à ce fonds, créé à la Caisse des dépôts et Consignations (CDC) est déjà alimenté à hauteur de 50 milliards de francs CFA», a déclaré Ike Ngouoni. «Cela représente un milliard pour chacun des 48 départements que compte le pays et 2 milliards dédiés au fonctionnement des organes de gestion du FID dans les différents départements», a-t-il ajouté.

La création du FID a été annoncée par Ali Bongo lors de son discours à la Nation, le 31 décembre 2017. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie des populations et de dynamiser le développement économique local. Après l’annonce du décaissement des fonds, les regards sont désormais tournés vers la réalisation des programmes et projets retenus à cet effet.