Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, est arrivé le 20 avril 2018 à Franceville, le chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, où sera lancé officiellement le Fonds d’Initiatives départementales (FID).

Ali Bongo à son arrivée à l’aéroport international Mvengué de Franceville pour le lancement du FID. © D.R

 

Promis dans son discours à la Nation du 31 décembre 2017, le chef de l’Etat veut passer de la parole à l’acte, en lançant officiellement la mise en œuvre du Fonds d’Initiatives départementales (FID).

A Franceville, le 21 avril, il va donner le ton au déploiement de cette initiative visant à promouvoir le développement à la base, à travers le financement de projets communautaires. Dans le cadre FID chaque département sera doté d’un budget annuel de 1 milliard de francs CFA, soit 48 milliards francs CFA pour l’ensemble des 48 départements que compte le Gabon.

Ali Bongo à son arrivée à l’aéroport international Mvengué de Franceville pour le lancement du FID. © D.R

Dans cette ville du Haut-Ogooué, Ali Bongo et sa délégation mèneront plusieurs activités. L’agenda prévoie la visite de la maternité du Centre hospitalier régional Amissa Bongo où il s’imprègnera de l’effectivité de la gratuité des accouchements dans les hôpitaux publics. Il se rendra ensuite au Lycée de l’Excellence pour la remise symbolique du matériel informatique.

Le chef de l’Etat se rendra également à l’Ecole des mines de Moanda. Outre la remise des parchemins aux majors de la promotion 2017, il y rencontrera plusieurs personnalités parmi lesquelles le président directeur général du Groupe Eramet, Christel Bories.