Donnant suite au relais, par Gabonreview, d’un article de notre confrère sénégalais lequotidien.sn intitulé «La Fondation turque Maarif, le fossoyeur de l’éducation en Afrique», l’ambassade de Turquie au Gabon a excipé la mise au point ci-après publiée in extenso.

Illustration tirée de Kedistan, un web magazine à l’esprit libertaire qui traite de l’actualité de la Turquie. © kedistan.net

 

FETÖ (l’Organisation Terroriste de Fethullah Gülen)

Le 15 juillet 2016, nous avons dû faire face en Turquie à une tentative de coup d’Etat qui a échoué. Suite aux enquêtes de grande ampleur ouvertes par les autorités compétentes, il a été clairement constaté que, derrière cette tentative de coup d’état, se trouvait effectivement l’Organisation Terroriste de Fethullah Gülen, FETÖ.

Comme le Président S.E.M. Recep Tayyip Erdoğan l’a annoncé, FETÖ est une organisation terroriste de nouvelle génération.  Les méthodes utilisées par cette organisation ne sont, en effet, pas conventionnelles.

De fait, l’organisation FETÖ dirige directement ou indirectement un réseau composé d’institutions scolaires, d’organisations non gouvernementales et de médias (télévision, journaux…) en Turquie et dans un grand nombre de pays. Ce réseau lui permet de recruter de nouveaux adeptes. Il a, par ailleurs, été démontré que de nombreuses écoles ont été implantées sur le continent africain.

Plusieurs organisations internationales, et notamment l’Organisation de la Coopération Islamique dont sont membres aussi bien la République Gabonaise que la République de Turquie, ont déclaré que l’organisation FETÖ est une structure menant des activités terroristes à l’échelle mondiale.

En conséquence, plusieurs Etats ont déjà décidé de prendre des mesures préventives à l’encontre de FETÖ ou d’interdire le fonctionnement des institutions liées à cette organisation.

Concernant le continent africain et à ce jour, tel est le cas pour le Niger, la Somalie, le Gambie, le Soudan, la Guinée, le Sénégal, le Tchad, la Mauritanie, le Maroc et le Gabon. Et cette liste continue de s’ élargir.

Fondation Maarif de Turquie

La Fondation Maarif de Turquie est présente sur tous les continents dans le secteur éducatif.

C’est une institution sans but lucratif dont l’objet est de fournir des prestations éducatives dans le monde entier et, surtout, elle est la seule à être habilitée à poursuivre ce but au nom de la Turquie.

Après la tentative de coup d’état en Turquie, la Fondation Maarif a été consolidée pour lui permettre d’assurer et de garantir la continuité et la qualité des services et des activités scolaires. Cette initiative ne vise non seulement la Turquie mais aussi les pays où les écoles portant les noms et le drapeau turcs sont présentes.

C’est dans ce cadre qu’une délégation de la Fondation Maarif de Turquie a réalisé une visite au Gabon le mois dernier en vue de mettre en œuvre la première étape de cette collaboration dans le domaine de l’éducation. Celle-ci concerne l’Ecole Internationale Turco-Gabonaise située à Angondjé. Les représentants de la Fondation Maarif de Turquie et du Ministère de l’Education Nationale et de l’Education Civique Gabonaise ont signé un accord relatif à la gestion de cette école.

A son retour d’une visite sur le continent africain, le Président de la République de Turquie SEM Recep Tayyip Erdoğan a indiqué, vendredi dernier, que la Turquie coopérera davantage encore avec les pays africains dans lesquels l’organisation terroriste FETÖ est présente : “Dans la période à venir, d’un côté, nous allons effacer les dégâts causés par FETÖ et de l’autre, nous allons faire des nouveaux pas ensemble en nous appuyant sur des bases solides”.

Le niveau des relations bilatérales Turco-Gabonaises

La coopération bilatérale entre la Turquie et le Gabon, pays ami et partenaire, est exemplaire.

Ces dernières années ont été marquées par une intensification de nos engagements et par une importante ouverture où les peuples turque et gabonais se rapprochent les uns des autres pour mieux se connaître et où les liens entre les deux pays se trouvent renforcés.

La visite au Gabon en 2011 du Président S.E.M. Abdullah Gül suivie en 2013 de la visite du Premier Ministre Recep Tayyip Erdoğan, d’une part, et les visites effectuées en Turquie par S.E.M.  Ali Bongo Ondimba en tant que Président de la République en 2012 et en 2015, d’autre part, ont constitué des indicateurs concrets de l’accélération des échanges de haut niveau.

Dans le cadre des engagements contractuels entre le Gabon et la Turquie, plus d’une vingtaine d’accords ont été signés à ce jour. Le travail continue afin de diversifier la base juridique des relations multiformes.

Le lancement en 2012 des vols de Turkish Airlines à destination de Libreville et l’augmentation de la fréquence desdits vols portés à cinq par semaine en 2016 contribuent réellement à rapprocher les deux pays.

Nous nous réjouissons de l’ampleur et de l’évolution de nos relations et portons l’espoir que 2017 va connaître l’approfondissement et l’extension de la coopération dans tous les domaines.

Dans cette perspective, l’éducation constitue un pilier important de cette collaboration multiforme et nous espérons que la coopération entre les deux pays connaitra un nouvel élan dans ce domaine en 2017.

Ambassade de Turquie

Libreville, 30 Janvier 2017