Toute inscription aux examens de fin de cycles scolaires (CEP, BEPC et Baccalauréat) est désormais précédée d’une préinscription en ligne, au risque de voir sa candidature invalidée.

Les futurs candidats au CEP, BEPC et au Bac appelés à se faire inscrire en ligne avant le dépôt de leurs dossiers physiques. © Gabonreview

 

Nouvelle pratique dans le secteur de l’Education au Gabon. Tout élève désirant composer au Certificat d’études primaires (CEP), au Brevet d’étude de premier cycle (BEPC) ou au Baccalauréat devra «obligatoirement» faire une préinscription en ligne. Le ministère de l’Education nationale, par l’entremise de la direction générale des Examens et Concours, l’a récemment annoncé aux responsables d’établissements scolaires du pays.

Les inscriptions en ligne pour la session 2018 ont démarré le 4 décembre et seront closes le vendredi 2 février 2018 prochain. La DGEC a prévenu : «Le non-respect de ces dispositions expose tout candidat au rejet de son dossier.» En claire, l’inscription aux examens de fins de cycles scolaires se fait désormais en deux étapes : la préinscription électronique et la confirmation de l’inscription par le dépôt du dossier physique.

Si cette pratique est mise en application cette année, elle n’est toutefois pas une nouvelle trouvaille du gouvernement. En janvier 2015, l’ancienne ministre de l’Education nationale Ida Reteno Assonouet avait déjà évoqué cette condition, particulièrement pour les candidats au Baccalauréat. A travers cette nouvelle pratique, le gouvernement expérimente une nouvelle manière d’inclure les élèves dans le fichier numérique du ministère de l’Education nationale.