S’il n’est que 86e mondial sur 132 pays pris en compte dans le Global Entrepreneurship Index, le Gabon apparaît cependant au 9e rang du top 15 africain de ce rapport, renseignant sur l’environnement entrepreneurial.

Shutterstock/Gabonreview

 

En collaboration avec le Global Entrepreneurship Network , l’agence londonienne GEDI Institute publie chaque année le Global Entrepreneurship Index. Un classement des pays où l’environnement entrepreneurial est le plus favorable. La dernière étude effectuée par l’équipe cet organisme a permis d’analyser l’environnement entrepreneurial au sein de 132 pays.

Plusieurs critères ont été pris en compte dans le cadre de la réalisation de ce classement. Il s’agit notamment du PIB du pays par habitant, du niveau de revenu des habitants et son niveau de répartition, du développement numérique et technologique, de la performance dans la protection environnementale et écologique, de la liberté de l’environnement économique, ou encore de la stabilité politique.

Ce classement met par ailleurs en lumière les difficultés des pays africains à se hisser au niveau d’autres nations comme les Etats-Unis, le Canada ou encore l’Australie. Qu’à cela ne tienne, un top 15 des pays africains, où l’environnement entrepreneurial est le plus favorable, a été établi. Celui-ci est dominé par l’Afrique du Sud, la Tunisie et le Botswana. En queue de peloton, l’on retrouve la Zambie, le Kenya et le Sénégal.

Logé dans le ventre mou du top 15 africain, le Gabon arrive en 9e position. Selon Global Entrepreneurship Index, le Gabon fait partie de ces pays africains qui progressent en matière d’environnement entrepreneurial. Aussi, les ressources forestières et les réserves pétrolières du pays, pourtant en baisse, font qu’il soit particulièrement apprécié par les investisseurs.

Toutefois, a noté le rapport, «son rang au niveau mondial, 86e, s’explique aussi par la disparité de la répartition des revenus». Un aspect qui devrait ainsi interpeller les décideurs publics.

Auteur : Carlyne Mamboundou