L’écosystème entrepreneurial gabonais va bénéficier d’un accompagnement dans le management de projets innovants. Une convention y relative a été signée entre L’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), Junior achievement (JA Gabon) et la Banque publique d’investissement (Bpifrance), le 20 avril à Libreville.

© cite-solidarite.fr

 

L’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), Junior achievement (JA Gabon) et la Banque publique d’investissement (Bpifrance) ont signé, le 20 avril à Libreville, une convention pour le renforcement des capacités des structures d’accompagnement. Signée en présence de la ministre de la Promotion des investissements privés, cette convention vise à former les équipes de l’incubateur national, de l’ANPI-Gabon et d’autres acteurs de l’écosystème dans le management de projets innovants.

Elle consiste également à apporter une assistance et conseil stratégique sur la mise en œuvre d’un programme d’innovation confié par le gouvernement gabonais à JA Gabon. La convention a été signée lors de l’ouverture des travaux de la troisième conférence annuelle du Réseau international des agences francophones de promotion des investissements (RIAFPI).

A la demande de Madeleine Berre, le plan de formation destiné à l’écosystème entrepreneurial gabonais sera multiple. Il portera sur la formation de formateurs dans le domaine du management de projets innovants avec Bpifrance, la préparation à la levée de fonds auprès des fonds d’investissement en collaboration avec Investissement et partenaires (I&P), ainsi que sur l’accompagnement de porteurs de projets et d’entreprises en développement (programme Germe et l’agence France entrepreneur).

Cette convention s’inscrit par ailleurs dans la stratégie du gouvernement en matière d’implantation d’espaces d’incubation sectoriels et de hubs d’incubation au niveau national. Celle-ci prévoit de mieux former et insérer les jeunes déscolarisés et diplômés sur le territoire national. C’est pour soutenir l’écosystème entrepreneurial gabonais et développer de nouveaux métiers, que l’ANPI-Gabon et JA Gabon ont travaillé en synergie pour élaborer un plan de formation destiné à renforcer les compétences des acteurs existants. Les jeunes étudiants sans emploi souhaitant épouser ces nouvelles filières d’accompagnement des entreprises sont aussi concernés par ce programme.