Publié par Global entrepreneurship and development institut (Gedi), l’Indice global de l’entrepreneuriat (GEI) 2018 classe le Gabon au 7e rang africain en matière d’entrepreneuriat. Le pays est cependant 79e sur le plan mondial.

© .Framepool

 

Les réformes engagées pour booster l’entrepreneuriat semble porter leurs fruits. C’est du moins ce que laisse suggérer le rapport Global Entrepreneurship Index 2018, évaluant la qualité et le dynamisme des systèmes d’entrepreneuriat à travers le monde.

Selon cette publication, le Gabon a gagné sept places par rapport à 2017. Le pays se classe 79e mondial et 7e africain avec un score de 25% devant l’Algérie et Trinidad et Tobago, respectivement 80e et 81e.

Les pays sont évalués sur 14 piliers qui permettent de ressortir un baromètre assez représentatif, dont la perception que l’on peut se faire des opportunités d’affaire, la capacité des populations à entreprendre, le taux d’adoption des technologies, la capital risque, la technicité du capital humain ou encore, la capacité des entrepreneurs à créer de nouveaux produits.

Le Gabon a enregistré ses plus fortes progressions dans la perception d’opportunité avec (44/100), le développement du réseau entrepreneurial (57/100), l’innovation au niveau du produit (49/100), l’innovation au niveau des process (32/100) et la capacité stratégique des entreprises à réaliser la croissance (32/100).

Les faibles résultats enregistrés se situent au niveau des compétences des startups soit (8/100), l’acceptation des risques (17/100), les opportunités pour les startups (18/100) et la rapidité d’adoption des nouvelles technologies (19/100).

De manière générale, l’Afrique sub-saharienne a fait une légère avancée par rapport au dernier classement de l’Indice global de l’entrepreneuriat (GEI). L’indicateur le mieux classé reste la perception des opportunités avec un score de 34%, alors que celui des compétences des startups reste le moins crédité avec seulement 8%.

Dans le classement qui a pris en compte 137 pays au monde, les Etats-Unis figurent en tête avec un score de 84%. La Tunisie, (1er africain et 40e mondial) avec 42% et le Botswana (52e mondial) se positionne en leader avec un score de 35% dans la région Afrique sub-saharienne. Le classement est fermé par le Burundi, la Mauritanie et le Tchad respectivement 135e, 136e et 137e.