Attendant impatiemment le verdict des élections municipales dans sa circonscription du 3e arrondissement, la Coalition des arrondissements pour la paix et le progrès (Capp) a souhaité «une proclamation prompte mais fidèle des résultats».

Cyril Pellen Aubian et la Capp pour une «une proclamation prompte mais fidèle des résultats» des élections locales 2018. © facebook.com/cyril.pellencandidat

 

Après la tenue des élections législatives et municipales du 6 octobre, la Coalition des arrondissements pour la paix et le progrès (Capp) a adressé un petit mot au Centre gabonais des élections (CGE). Dans un message publié le 10 octobre, la tête de liste de la Capp a appelé «à la vigilance et à la citoyenneté pour une proclamation prompte mais fidèle des résultats de cette course, notamment pour le compte de la mairie du 3e arrondissement».

A la tête d’une liste de 28 conseillers, Cyril Pellen Aubian s’est lancé dans la course à la mairie du troisième arrondissement. Prônant une «gestion participative des collectivités locales» le Capp se dit confiant quant à l’issue des élections municipales dans le 3e arrondissement. L’association pense avoir réalisé de bons scores dans certains centres de vote de sa circonscription électorale, avec des taux estimés entre 19 et 31%.

Cyril Pellen Aubian n’a pas manqué de remercier et féliciter le CGE pour «pour une organisation correcte et satisfaisante dans le 3e arrondissement». Ce dernier a tout aussi bien remercié les électeurs qui se sont fortement mobilisés au profit du Capp.

«Je n’oublierai pas de vous remercier, vous qui avez soutenu la Coalition des arrondissements pour la paix et le progrès en nous accordant vos voix, vous qui avez cru en nous, merci. Vous qui nous avez accueilli à bras ouverts, merci. Vous qui avez pensé que c’est possible une gestion participative de la collectivité, merci», a conclu Cyril Pellen Aubian.

La Capp compte plus de 3500 sympathisants repartis sur l’ensemble du 3e arrondissement, avec des bases structurées à Kinguélé, les Akébés, Belle Vue 1 et 2, Plein ciel, les PK 6, 7 et 8. Son objectif est de fédérer à court terme tous les jeunes leaders du 3e arrondissement autour d’une vision de progrès partagée, et à long terme, associer les cinq autres arrondissements de Libreville.