Candidat à la présidence de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), Jérôme Efong Nzolo a poursuivi sa tournée provinciale, le 10 avril à Oyem, dans le Woleu-Ntem.

Jérôme Efong Nzolo dans la province du Woleu Ntem. © Facebook JEN

 

En tournée pré-électorale pour la présidence de la Fédération gabonaise de Football (Fegafoot), Jérôme Efong Nzolo s’est rendu dans le Woleu-Ntem, au Nord du pays. Face au président de la ligue provinciale de football et celui de l’Union Sportive de Bitam (USB), le candidat a décliné son programme d’action.

Une fois élu le 21 avril prochain, l’ancien arbitre international a promis œuvrer pour «l’intégration des établissements scolaires et universitaires dans le championnat civil». Car, a-t-il estimé, ceux-ci «constituent un vivier important dans l’éclosion de nouveaux talents». Jérôme Efong Nzolo s’est également engagé à valoriser le football féminin, en proposant «d’organiser des compétitions zonales dans le but de détecter des talents susceptibles de renforcer les équipes nationales féminines».

Sur la question du financement des clubs, Jérôme Efong Nzolo a pris l’engagement de nouer des partenariats entre la Fegafoot, les ligues provinciales et les opérateurs économiques, ainsi que les partenaires internationaux. Ces financements, a-t-il relevé, «seront équitablement redistribués équitablement aux ligues, sous ligues, clubs et associations affiliés et membres de la Fegafoot».

Les interlocuteurs du candidat ont pris note des grandes lignes de son programme, non sans émettre quelques propositions. Le président de l’USB, Bienvenue Obiang Essono, a souhaité «la mise en place d’une loi visant l’autonomisation du football, le respect des délais de répartition de la subvention de l’Etat et la révision du modèle économique de gestion des clubs».

Le président de la ligue de football du Woleu-Ntem, quant à lui, a insisté sur le transport des joueurs. En effet, a souligné Nsi Ella Nsi, «ce problème se pose avec acuité au regard des distances qui séparent les villes dans la province septentrionale».

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga