A travers son projet «Pour que l’Education change le Monde», l’ONG PaulSarah va scolariser les enfants des familles démunies de la cité pétrolière, conformément à une charte signée le 13 octobre avec la mairie du 2e arrondissement Port-Gentil.

Vue de quelques enfants ayant bénéficié de kits scolaires. © D.R.

 

La société civile de Port-Gentil s’est enrichie d’un nouveau membre, l’ONG PaulSarah. Conformément aux termes d’une charte signée le 13 octobre avec la mairie du 2e arrondissement de la commune, l’ONG aura pour mission de scolariser les enfants des familles démunies de la cité pétrolière.

A travers son projet «Pour que l’Education change le Monde», PaulSarah va prendre en charge la scolarité (inscription, frais d’écolage, fournitures, les uniformes, les imperméables, les bottes, etc.) ; mettre en place un service de fourniture du goûter journalier pour les enfants et, un système de suivi des apprenants aussi bien auprès des établissements d’accueil (carnet de liaison) que des familles d’origine des enfants.

L’ONG va également rester en contact permanent avec les établissements d’accueil pour le suivi de la scolarité des enfants ; ou encore, organiser régulièrement des rencontres avec les enfants et aussi avec les parents, pour s’assurer que les enfants suivent normalement le programme de travail établi.

Les parents des enfants, pour leur part, devront prendre en charge le transport des enfants, s’il y a lieu ; créer les meilleures conditions de travail à la maison (isolement aux heures d’étude) ; veiller à ce que les enfants aient un temps de sommeil raisonnable ; prendre soin des manuels scolaires (les livres sont à restituer à l’ONG à la fin de l’année) ; prendre en charge les soins de l’enfant, en cas de maladie, etc.

Le renouvellement du soutien, l’année suivante, est conditionné par la réussite en fin d’année. Une initiative bien accueillie par les familles concernées et la mairie du 2e arrondissement, qui accompagnera l’ONG dans la mise en œuvre de son projet.