250 enseignants du pré primaire et du primaire en sureffectif dans la province de l’Estuaire, seront redéployés dans les établissements scolaires secondaires du pays en qualité de surveillant.

Lancement du séminaire de formation des enseignants du pré-primaire et primaire pour l’emploi de surveillant des lycées et collèges publics du Gabon. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Le ministère de l’Éducation nationale, Nadine Patricia Anguile Obame a ouvert le 26 mars, la formation des enseignants du pré-primaire et primaire pour le poste de surveillant des lycées et collèges publics.

Cette initiative vise à doter les établissements d’un personnel capable d’encadrer les élèves et d’assurer leur sécurité face à la montée de la violence en milieu scolaire.

«Le surveillant est le maillon principal de la vie scolaire (…). Il est possible d’envisager un environnement scolaire serein et sécurisé pour nos élèves si nos efforts en termes de sensibilisation, de formation des encadreurs et de modernisation de nos infrastructures sont poursuivis», a-t-elle déclaré.

Axée sur les dimensions administrative, psychopédagogique, sécuritaire, sociale et sanitaire, et déployée sur quatre sites, cette formation vise à former les participants à la maîtrise des textes qui régissent le fonctionnement et la vie des établissements scolaires. Ceux-ci seront également formés aux techniques de communication écrite et orale, dans un environnement multiculturel et numérisé. La formation mettra également un accent particulier sur la gestion des flux, la surveillance stratégique, la psychologie de l’adolescent, la lutte contre les violences en milieu scolaire, les premiers secours face à une personne en détresse.

Selon le directeur général de l’enseignement scolaire et normal, Blanche-Reine Mebaley, cette formation sera poursuivie dans les établissements scolaires ou seront affectés les enseignants.