Du 27 octobre au 3 novembre 2018, près de 2000 jeunes de Libreville, Port-Gentil et de Lambaréné ont été formés et sensibilisés sur la nécessité d’adopter des comportements intelligents, responsables pour être des «cybercitoyens» actifs et éclairés de demain.

Les leaders d’associations de jeunesse avec les représentants de la Commission nationale gabonaise pour l’Unesco et du Bureau Unesco à Libreville. © Unesco

 

S’assurer de toujours faire un «click intelligent» ou «click responsable» comme tout «Mil Clicker », tel est l’objectif de la semaine de l’éducation aux médias et à l’information (EMI), initié par l’Unesco via plusieurs associations de jeunesses, à travers le concept «Mil Clicks».

Ce concept permet aux citoyens d’acquérir des compétences en matière d’éducation aux médias et à l’information (MIL en anglais), à travers leur utilisation quotidienne de l’Internet et des médias sociaux. Cette forme de socialisation se fait par des pairs, à travers  navigation, le jeu, la connexion ou le  partage des informations.

Au terme de cette campagne d’information, près de 2000 jeunes se sont engagés à adhérer à l’initiative «Mil Clicks» et à devenir des «cliqueurs responsables», sur des médias sociaux. En effet, les réseaux sociaux constituent un outil puissant pour contribuer à une meilleure éducation des populations aux médias et à l’information.

Les initiateurs de cette opération estiment que «Mil Clicks» s’efforcera de faire augmenter la couverture de l’ (EMI) par les médias. Ils s’engagent à mobiliser les donateurs pour promouvoir l’enseignement de la MIL, introduire une nouvelle politique publique de promotion de la MIL, et d’accroître le nombre d’organisations partenaires.