Conformément à l’ambition du gouvernement d’améliorer les conditions des apprenants sur toute l’étendue du territoire national, deux établissements scolaires du chef-lieu du Haut-Ogooué, ont récemment reçu un lot de 280 tables-bancs.

Réception de tables-bancs par le proviseur du CES Mamadou Lewo, le 16 mars 2017 à Franceville. © Gabonreview

 

Entamée depuis quelques semaines, la dotation en tables-banc dans les établissements scolaires à l’intérieur du pays, compte désormais le Haut-Ogooué dans son bilan. Ce 16 mars, en effet, une cargaison de tables bancs a été acheminée au Collège d’enseignement secondaire (CES) Mamadou Lewo et au lycée de l’excellence de Franceville. Les deux établissements ont reçu chacun, un lot de 140 tables-bancs, à la faveur d’une cérémonie rehaussée par la présence du gouverneur de la province.

«Ce sont des livraisons régulières puisque l’Etat a signé un contrat avec un fournisseur qui est sur place dans la zone économique spéciale de Nkok», a déclaré le gouverneur du Haut-Ogooué pendant la remise des tables-bancs. Ce dernier a exhorté les apprenants à en faire bon usage. «Les livraisons se feront au fur et en mesure en fonction des déficits de chaque province», a révélé Jacques Denis Tsanga.

Un geste salué par les responsables des établissements bénéficiaires. «Nous sommes restés dans le besoin depuis environs deux ans et nous exprimons ici une réelle satisfaction», s’est réjoui le principal du CES Mamadou Lewo. «Tout ce qui nous reste à faire c’est la conservation et l’entretien de ce précieux matériel. Nous allons prendre une cinquante pour remplacer les tables bancs qui sont très défectueux dans les salles de classe», a signifié Bernadette Lekouma épouse Etele.

Dans le même sens, les élèves de cet établissement ont également salué cet effort du gouvernement, au moment où l’éducation nationale est en proie à une crise sans précédent. «En dotant notre établissement en tables-bancs, vous répondez là aux instructions du président de la République, qui a décidé de soulager nos établissements en donnant plus de places assises à nous les apprenants», a déclaré Glade Manvoula Picka, élève en classe de 3e. Vivement que cette opération touche l’ensemble des établissements du pays.

Auteur : Nadège Ontounou