La première édition de la Foire du livre de Libreville se tiendra du 30 novembre au 10 décembre dans l’espace des jardins d’Africa n°1.

Le livre gabonais, célébré du 30 novembre au 10 décembre. © Google images

Le livre gabonais, célébré du 30 novembre au 10 décembre 2016. © Google images

 

Organisée par les Editions SBPRO, cette expérience littéraire est axée sur la thématique «Par le livre, le Gabon se livre». Pour la directrice de SBPRO, cette édition inaugurale met le Gabon à l’honneur à travers le livre. Il s’agit d’inciter les Gabonais et toutes les personnes vivant au Gabon à continuer de cultiver la culture du livre, de continuer à lire un livre qui, selon elle, constitue encore un vaste gisement de savoirs.

Corinne Sipamio Berre estime que le livre, loin d’appauvrir la culture d’un individu, l’enrichi, en dépit de nouveaux supports offerts par le numérique. Malgré l’attractivité de nouveaux medias, le livre a encore une place prépondérante dans la société, selon elle. «Plus accessible, parce qu’il peut être consulté partout, il résiste encore au numérique qui exige d’avoir un ordinateur ou un téléphone portable avec Internet et dans une zone couverte par un réseau», argument-elle.

Cette foire est une belle vitrine pour la promotion de la littérature gabonaise et une opportunité d’expression de la culture qui, en tout cas, doit sortir des cadres classiques pour provoquer l’étonnement, l’émotion et la rencontre avec un public bibliophile ou non.

L’entrée à ces manifestations est libre. Les participants peuvent s’inscrire aux ateliers, ainsi qu’aux jeux-concours prévus dans le cadre de cet événement qui offrira ses étals à plusieurs types d’ouvrages : romans, sagas historiques, poésie, essais, livres jeunesse, guides de voyages, beaux livres, ouvrages universitaires et même du matériel pédagogique. Le programme pourrait enregistrer des séances de dédicaces, des rencontres, et diverses animations permettant des échanges sur l’état de l’édition au Gabon.

Quatre maisons d’éditions, deux librairies, l’Agence nationale des parcs nationaux, l’Union des écrivains du Gabon, ainsi que l’Ambassade d’Espagne au Gabon sont attendus pour cette première exposition-vente.

Auteur : Alain Mouanda