Entièrement financé par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) à hauteur d’un milliard de francs CFA, la nouvelle station de production d’eau potable de Mbigou a été récemment inaugurée.

Mise en service de la station d’eau potable de Mbigou par une autorité locale. © D.R.

 

Située dans la province de la Ngounié, la commune de Mbigou dispose d’une nouvelle station de production d’eau potable. D’une capacité de 50m3/h, l’outil a récemment été inauguré par le directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). «C’est un grand jour. Un grand jour pour l’ensemble de la population de Mbigou», a déclaré Antoine Boo.

© D.R.

Selon le patron de la SEEG, la nouvelle station va soulager les populations de Mbigou. «En effet, nous sommes passés de 12m3/h à 50m3 /h multipliant ainsi par quatre la capacité de production. Cet investissement a été porté par la SEEG à hauteur de plus d’un milliard de francs CFA», a-t-il déclaré. «Nous allons continuer à travailler tous ensemble et améliorer encore et encore le rendement des réseaux et la continuité de service à la clientèle, notre cheval de bataille», a ajouté Antoine Boo.

Un investissement salué par les populations locales, en tête desquelles le premier magistrat de la commune. Selon Etienne Boungoumba, la nouvelle usine apportera à Mbigou une eau de qualité en plus grande quantité, assurant un confort certain aux populations. «Merci d’avoir pensé à nous», a-t-il déclaré.

Le directeur général de la SEEG a profité de ce déplacement à l’intérieur du pays pour visiter les installations de la société à Gamba, Tchibanga, Lambaréné et Atsié. Sur chaque site, Antoine BOO a félicité les agents de la SEEG pour leur dévouement et leur courage. Il a promis de ne ménager aucun effort dans la mission de service public dévolue à la SEEG. Antoine Boo a surtout réaffirmé le nouvel enjeu de la SEEG : «Moderniser l’entreprise pour la rendre plus performante et compétitive».