Récompensant l’excellence dans la «coopération et solidarité dans les domaines de la gestion et du développement des ressources en eau», Grand Prix mondial Hassan II pour l’eau a été lancé le 20 juillet. Le vainqueur empochera une enveloppe de 100 000 dollars.

© Riccardo Lennart Niels Mayer/iStock

 

Le gouvernement marocain et le Conseil mondial de l’eau ont lancé le 20 juillet, la 6e édition du Grand Prix mondial Hassan II pour l’eau. Il s’agit d’une des plus prestigieuses distinctions mondiales dans le secteur de l’eau récompensant l’excellence dans la «coopération et solidarité dans les domaines de la gestion et du développement des ressources en eau».

Le gagnant recevra un prix de 100 000 dollars à l’ouverture du Forum mondial de l’Eau, le 13 mars 2018 à Brasilia, au Brésil. En cohérence avec le thème choisi cette année par les Nations unies, «L’eau et l’énergie», le champ d’action pour 2018 suit une ligne bien spécifique. Celle d’«œuvrer pour plus de solidarité et d’inclusion afin d’assurer la securité́ hydrique et justice climatique». L’engagement pour l’eau peut ainsi être scientifique, économique, technique, environnemental, social, institutionnel, culturel ou politique.

Selon les organisateurs du Prix, les candidats doivent être recommandés par au moins deux personnes et/ou organisations ayant une connaissance approfondie des qualités et accomplissements de leur candidat, en relation avec le thème retenu. Le prix est ouvert aux organisations et aux institutions, tout comme aux individus ou aux groupes. «Les candidatures doivent être communiquées au secrétariat du Grand Prix mondial Hassan II pour l’eau avant le 30 novembre 2017», ont annoncé les organisateurs.

En 2015 le Prix a été remporté par Abdou Maman Kane, directeur de Tech Innov Niger, pour son système d’irrigation à distance intégré et innovant. Grâce à un dispositif technologique combinant des téléphones mobiles et des panneaux solaires, qui permet aux agriculteurs de contrôler à distance l’irrigation de leurs cultures, l’entrepreneur social Abdou Maman fournit une solution concrète aux problèmes liés à la nourriture, à l’énergie et à l’eau. La solution permet aux agriculteurs d’économiser du temps et de l’énergie, d’élargir la superficie irriguée, d’accroitre leur production et leurs revenus et de rationaliser la gestion de l’eau d’irrigation.