La Cecilia Attias Foundation for Women de l’ex-femme de Nicolas Sarkozy, et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille, co-organisent le «Dialogue for action Africa», le 11 juin prochain à Libreville. Cette tribune annuelle rassemblera des leaders économiques et politiques autour de débats et taskforces orientés vers l’Action.

Vingt quatre heure après la clôture du New York Forum AFRICA organisé par Richard Attias and Associates et la Fondation Omar Bongo, qui se tiendra du 9 au 10 juin prochain, la fondation Cecilia Attias pour les femmes et la fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), s’uniront pour ouvrir un « Dialogue for action Africa » (DFAA), indique un communiqué de presse de la FSBO.

Selon le communiqué, «le Dialogue for action Africa proposera une plateforme d’échanges, de réflexion et d’actions en réunissant des responsables de fondations et d’ONGs, d’experts internationaux, des décideurs économiques et politiques engagés dans la cause des femmes africaines».

«Dans l’esprit du Dialogue for action qui s’est tenu à New York en juin 2010, ce Forum se propose de traiter les problèmes les plus urgents qui touchent les femmes en Afrique et d’apporter des solutions concrètes pour garantir un environnement prospère et sûr aux femmes africaines», poursuit le communiqué.

«Ces actions en faveur des femmes s’inscrivent dans la droite ligne des Objectifs du Millénaire pour le Développement, qui reconnaissent le rôle structurant des femmes et des mères dans l’essor des sociétés. Nous sommes très heureux que le Gabon accueille le Dialogue for Action Africa qui rassemblera de grands experts internationaux et proposera des solutions innovantes pour la promotion des femmes en Afrique».

«À une époque d’instabilité dans le monde occidental, nous nous devons d’investir dans un avenir durable. Les femmes représentent plus de la moitié de la population en Afrique, où l’accès à l’éducation, à l’emploi, aux soins de santé et à la sécurité est particulièrement limité. Ces femmes détiennent aussi le potentiel qui leur permettra de faire partie de La solution. Nous avons hâte d’accueillir des leaders de différents domaines au Gabon pour agir ensemble et investir sur le futur des femmes africaines», a ajouté Cécilia Attias.

Les participants au DFAA partageront leurs expériences et témoignages d’experts, d’éducateurs, d’entrepreneurs afin de faire face aux défis prioritaires : l’éducation, l’alphabétisation, l’accès au travail et à l’entreprenariat, l’amélioration des systèmes de santé et des soins maternels, la sûreté et la sécurité.

«Grâce à un mode de collaboration et de discussions novateur, les participants aborderont plusieurs sujets de réflexion et établiront un Plan d’action visant à apporter une solution durable aux problématiques identifiées. Ce plan sera présenté au G20 à Los Cabos, au Mexique, quelques jours après le Dialogue for Action Africa», précise le communiqué.