La Société des brasseries du Gabon (Sobraga) a lancé, le 15 octobre courant, le concept «Share a Coke». Des bouteilles de Coca-Cola frappées des prénoms des consommateurs sont désormais disponibles.

Reine Ngotala, miss Gabon 2015, avec sa cannette personnalisée. © Gabonreview

Reine Ngotala, miss Gabon 2015, avec sa cannette personnalisée. © Gabonreview

 

Scènes de la soirée de lancement du concept, avec quelques invités et l’exposition des produits. © Gabonreview

Scènes de la soirée de lancement du concept, avec quelques invités et l’exposition des produits. © Gabonreview

Offert gratuitement, le concept «Share a Coke» (Partage un Coca-Cola) a officiellement été lancé le 15 octobre dernier par la Société des brasseries du Gabon (Sobraga). Après l’Australie en 2011, ce concept novateur arrive au Gabon. Il offre l’opportunité d’acheter un Coca-Cola portant le nom du consommateur, ou d’en commander expressément pour ses proches. «Il s’agit là d’un geste simple, mais empreint d’une forte émotion», a confié le directeur marketing et commercial de Sobraga. Pour Joel Gallato, qui reste convaincu que les consommateurs en feront des collections, «en ce vingt-et-unième siècle où la communication se résume à l’éphémère, Coca-Cola vient transformer le momentané en instant inoubliable». «Partout à travers le pays, dans les villes et quartiers, tous les Gabonais pourront, durant les prochaines semaines et mois, offrir du bonheur à leurs compatriotes», a-t-il glissé.

Pour sa part, le directeur marketing de Coca-Cola Afrique centrale a tenu à rappeler que selon le concept «Share a Coke», la personnalisation des bouteilles, canettes et capsules est entièrement gratuite. Selon Julien Kouakou ni le prix ni la forme des bouteilles ne changeront. «A travers cette campagne, les brasseries du Gabon et The Coca-Cola Compagnie prouvent leur capacité d’innovation et confirment leur rôle d’acteur majeur dans le développement du marché des boissons au Gabon. Les deux compagnies ont dû, en effet, redoubler d’imagination et de prouesse technique pour pouvoir exécuter une telle campagne», a-t-il lancé, avant d’indiquer que le produit est désormais en vente sous différents formats avec l’apparition de 250 prénoms. «Il s’agit des prénoms les plus courants au Gabon», a-t-il présagé.

Au Gabon, la campagne «Partage un Coca-Cola», qui durera trois mois, est perçue comme «un élément unificateur qui fera le bonheur des Gabonais de tous âges et de toutes les familles, des grands-parents aux petits-enfants». Le directeur marketing de Sobraga a invité les consommateurs qui ne trouveraient pas leurs prénoms à se rendre dans les points d’activation de la caravane Coca-Cola à compter du 16 octobre courant.