Concept encore mal connu, le Dividende démographique (DD) a été présenté ce 25 octobre 2017, aux jeunes des associations du Conseil provincial de la Jeunesse de l’Estuaire, dans le cadre d’une séance de sensibilisation.

Les membres des associations du Conseil provincial de la Jeunesse de l’Estuaire écoutant les formateurs sur les DD, le 25 octobre 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

A la demande des associations des jeunes de la province de l’Estuaire souhaitant maitriser les contours du concept «Dividende démographique», le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et le ministère de l’Economie ont organisé une séance de sensibilisation à cet effet. Animée par deux formateurs du ministère de l’Economie, Nadine Koumba Eyang et Carles Mandjou, cette séance avait pour but de sensibiliser ces jeunes sur les avantages du Dividende démographique.

Les instantanées de la formation des jeunes de l’Estuaires sur les DD. © Gabonreview

Le dividende démographique a été expliqué à ces jeunes comme une accélération, une augmentation des richesses que l’on peut capter si certaines conditions, telles que la santé, l’éducation, l’emploi, l’investissement, les naissances maitrisées, sont réunies. «Il s’agit donc de leur montrer qu’on peut tirer bénéfice de la structure de la population. Comment utiliser la population pour générer de la richesse», a précisé Nadine Koumba Eyang.

En partant de la cellule familiale dans laquelle on a deux, trois ou sept enfants, Carles Mandjou et sa collègue ont pu démontrer la capacité de chacune de ces familles à épargner, à investir ou à faire face aux difficultés et aux charges. Une démonstration qui, ramenée à l’échelle d’un Etat, prouve qu’une croissance démographie non-maitrisée est source de difficultés.

Les Tigres d’Asie ont été pris en exemple dans les exposés pour démontrer que ces pays ont misé sur des choix prioritaires que sont la baisse des naissances, l’investissement, la santé, la formation et l’emploi. «Dès lors qu’il y a moins de personnes en charge, il y a épargne. Ce qui entraine l’investissement, la richesse et on capte enfin les dividendes».

Cette rencontre qui intervient après le lancement du rapport profil pays, en septembre dernier à Libreville, sur le Dividende démographique. Elle constitue une étape dans la sensibilisation sur ce concept élaboré par les Nations unies et considéré comme un accélérateur de la croissance économique.