Le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat a été reçu par le chef de l’Etat ivoirien, le 25 juillet à Abidjan. Une rencontre qui pour beaucoup visait à détendre les relations entre le Gabon et la Côte d’Ivoire, légèrement crispées depuis la présidentielle d’août 2016 au Gabon.

Le chef de l’Etat ivoirien et son hôte, le 25 juillet 2017 à Abidjan. © abidjan.net

 

Ben Moubamba remettant le message d’Ali Bongo à Alassane Ouattara, qu’il avait déjà rencontré, le 21 juillet 2017, à Abidjan. © abidjan.net

Chef de la délégation gabonaise aux 8e Jeux de la Francophonie, le vice-Premier ministre en charge de l’Habitat s’est entretenu avec le chef de l’Etat ivoirien, le 25 juillet à Abidjan. Ben Moubamba a été mandaté par le chef de l’Etat gabonais, dont il était le porteur d’un message pour le chef de l’Etat ivoirien.

Ce qui serait loin d’être anodin, tant les relations entre les deux pays ont quelque peu été perturbées après l’élection présidentielle au Gabon, avec notamment des ressortissants ivoiriens inquiétés au Gabon pour quelques prestations envers le dispositif éléctoral de Jean Ping ou pour avoir été en contact avec celui-ci. Dans ce cas de figure, la séance de travail entre Ben Moubamba et Alassane Ouattara visait quelque peu à détendre les relations entre le Gabon et la Côte d’Ivoire.

Dans ce sens, Ben Moubamba a évoqué avec Alassane Ouattara, la solidité et l’importance des relations bilatérales entre le Gabon et la Côte d’Ivoire. Le membre du gouvernement s’est également réjoui de la participation de son pays aux 8e Jeux de la Francophonie.

Quelques jours avant cette rencontre plus formelle, le ministre gabonais avait déjà échangé furtivement avec le président ivoirien, à la faveur du diner de gala offert au soir de la cérémonie d’ouverture des 8e  Jeux de la Francophonie, le 21 juillet dernier. Selon Ben Moubamba, ces jeux sont le «symbole de la culture de la paix partagé par le Gabon, la Côte d’Ivoire et le continent africain». Par ailleurs, le vice-Premier ministre a réitéré la volonté de son gouvernement à œuvrer à «la consolidation et au renforcement des relations d’amitié et de coopération existant entre la Côte d’Ivoire et le Gabon».