Poussé par l’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon à prendre part au dialogue national d’Ali Bongo, le président du Mouvement populaire des radicaux (MPR), a rejeté cette demande, réitérant son indéfectible soutien à Jean Ping.

Le président du MPR maintient sa décision de ne pas participer au dialogue d’Ali Bongo. © Gabonreview

 

Récemment en séjour dans la capitale économique, l’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon a tenté de convaincre le président du Mouvement populaire des radicaux (MPR) de répondre favorablement à l’appel au dialogue national initié par Ali Bongo. Une demande rejetée par Féfé Onanga, qui a plutôt réitéré son soutien à Jean Ping. Un épisode sur lequel le leader politique est largement revenu, lors d’une causerie dans le troisième arrondissement de Port-Gentil, le 11 février dernier.

Féfé Onanga s’est notamment étonné de la démarche de la diplomate, Cynthia Akuetteh, vers un partisan dont la fidélité à Jean Ping ne s’est jamais démentie. Ce dernier de rappeler que son mouvement a été le premier, avant même les partis politiques, à s’engager derrière Jean Ping, dès 2014. «Le MPR a pris une part active au dialogue national pour la Nouvelle République convoqué fin décembre 2016 à Libreville par Jean Ping. Il est donc, hors de question de participer à un tout autre dialogue», a-t-il insisté.

Le leader politique a également saisi cette occasion pour tenir en alerte ses partisans, invitant ces derniers à se tenir prêt pour «prendre la rue» d’assaut. «Il ne saurait être question de rester les bras croisés, en attendant que la communauté internationale, notamment l’Union Européenne, obtienne le départ de Bongo», a argumenté le président du MPR.

Bien au contraire, a poursuivi Féfé Onanga, «les patriotes doivent se mobiliser, conformément au mot d’ordre de Jean Ping, pour mener des actions de terrain tendant à fragiliser le pouvoir en place, jusqu’à la reconnaissance de la vérité des urnes et l’installation de Jean Ping au fauteuil présidentiel».

Comme un brin d’encouragement à la mobilisation à ses partisans, Féfé Onanga a annoncé le démarrage prochain d’une tournée républicaine de Jean Ping. «Tournée pour laquelle le MPR compte pleinement s’impliquer», a-t-il conclu.