En séjour à Paris depuis ce lundi 20 février Bruno Ben Moubamba multiplie les contacts avec les dirigeants de la classe politique française pour promouvoir l’idéal de cette rencontre.

Bruno Ben Moubamba et François Copé. © D.R.

 

Le vice-premier ministre gabonais est actuellement en France, dans le cadre d’un séjour axé sur la promotion du dialogue national appelé par Ali Bongo Ondimba. Bruno Ben Moubamba, tient à « montrer l’intérêt de cette action à la communauté internationale et à la classe politique française en particulier», comme le rappelle un communiqué rendu public par son cabinet.

Selon cette source, Ben Moubamba a échangé avec Jean-François Cope, du parti « Les Républicains », par ailleurs ancien candidat à la candidature de la droite française pour la présidentielle de 2017. De même, il a eu un tête à tête avec Rama Yade, candidate à l’élection présidentielle française.

En évoquant avec ses interlocuteurs les tensions sécuritaires en Afrique centrale, notamment avec les attaques de Boko Haram qui sévit au Nigeria, au Cameroun et au Tchad, les violences intercommunautaires en Centrafrique et l’instabilité politique au Congo et en République démocratique du Congo (RDC), Bruno Ben Moubamba veut prévenir toutes formes d’embrasement dans la région. Pour lui, «il faut maintenir la tradition de paix instaurée par Omar Bongo Ondimba, président de la République défunt».

Une opération de charme que le VRP d’Ali Bongo ne veut pas limiter aux seuls dirigeants politiques. Il mettra à profit son séjour pour vanter auprès des organes de presse français l’opportunité de ce dialogue national, apprend-on. Convaincu que sa présence au sein du gouvernement, ainsi que celle d’autres membres de l’opposition, constituent la preuve d’un esprit démocratique démontré par Ali Bongo.

Ben Moubamba est également attendu au Portugal où ira discuter avec des investisseurs portugais et angolais du nouvel ordre urbanistique local, projet élaboré par ses soins pour doter les populations gabonaises de logements et d’infrastructures modernes. Au cours de ce rendez-vous d’affaires, le vice-premier ministre sera en compagnie du ministre délégué à l’économie, Noël Mboumba, ainsi que certains directeurs généraux des banques.

Auteur : Alain Mouanda